Une insulte d’Antonio Pavón fait pleurer Marta Peñate et Tom Brusse dans ‘La Casa Fuerte 2’


Les choses sont très, très tendues dans la deuxième édition de ‘La Casa Fuerte‘. Si les relations n’étaient pas très proches dès le départ, l’entrée de Marta Peñate après le départ de Mari Cielo Pajares a encore plus déstabilisé la coexistence. Malgré le fait que le Canari soit arrivé à la maison en voulant avoir une bonne ambiance avec tout le monde, enfin Pavón n’a pas fini par être à leur goût et lors du dernier gala, ils ont fini par jouer dans un combat acharné.

Antonio Pavon appelé Antonio Pavón a qualifié Marta Peñate de “salope” | Photo: Telecinco.es

C’était lors d’une publicité lorsque celui qui était également candidat à ‘Big Brother’ étiqueté le torero “menteur” et “faux”quelques insultes auxquelles le susnommé a répondu en disant à son partenaire que elle avait quitté ‘L’île des tentations’ comme “une pute”. Ce mot a fait perdre son sang-froid à Peñate et s’est mis à pleurer, ce qui a également affecté Tom Brusse, à tel point qu’il a fini par avoir une crise d’angoisse.

Pavón a traité Marta Peñate de “salope”

Une scène des plus sombres dès que Jorge Javier Vázquez s’est connecté en direct avec le jardin secret. “Pavón m’a traité de fou, que je peux encore l’acheter un peu, mais il m’a dit en face que je suis une pute», lui a avoué Marta Peñate sans pouvoir s’empêcher de pleurer : « J’ai déconné, mais ce n’est pas d’être une salope. Je n’arrive pas à y croire maintenant, que nous sommes au 21e siècle.” Mais Pavón avait aussi beaucoup à dire sur ce qui s’est passé : “Marta disait mille choses barbares sur moi. Je me défendais, ils ne peuvent pas me traiter de menteur. Dire putain n’a pas été à sa place, je m’excuse. J’ai été coincé.”

Marta Peñate, blessée par les conséquences de son passage sur 'L'île des tentations' |  Photo: Telecinco.esMarta Peñate, blessée par les conséquences de son passage sur ‘L’île des tentations’ | Photo: Telecinco.es

Concernant Tom Brusse et ses larmes, celui qui a participé à ‘Survivants’ a assuré que lui et sa compagne “je ne leur ai rien dit”, mais s’ils avaient pris pour acquis “c’était leur problème”. Après s’être un peu détendu, le Marocain a expliqué pourquoi il avait été si bouleversé en entendant le mot “salope” adressé à Marta Peñate. “Quand nous avons quitté l’île, nous avons reçu des messages et ils étaient très forts comme une salope, une salope… et Marta et Sandra ont fait de même sur l’île. Et personne ne peut parler comme ça à ma petite amie et à ma famille.” Mais Pavón n’était pas d’accord : “Sandra est partie sans partenaire, celle qui est partie avec un partenaire, c’est toi. Si tu déconnes à ce moment-là, ce serait pour changer ta vie. Si tu es plus heureux maintenant, je suis heureux pour toi. Mais à l’époque on voyait toute l’Espagne. Je peux penser que tu es une bonne personne, mais à ce moment-là tu l’as fait”, s’est-il réaffirmé.

Tom Brusse a subi une crise d'angoisse à cause de l'insulte de Pavón à Marta |  Photo: Telecinco.esTom Brusse a subi une crise d’angoisse à cause de l’insulte de Pavón à Marta | Photo: Telecinco.es

Mais Pavón n’était pas le seul qui allait être affecté par une nuit bien remplie et c’est que Marta Peñate n’avait pas encore oublié son combat acharné avec Samira Salomé lors du dernier gala. Le présentateur a voulu savoir ce que “l’île des tentations” voulait dire lorsqu’il a dit à Albert Álvarez, son partenaire, “Ma mère connaît Dubaï“, un détail qui a beaucoup tendu celui qui était tronista :”Indices indirects oui, mais indices directs non. C’est pour me repérer”, raconte-t-il en entendant à nouveau le même voyage avec lequel on insinuait qu’il aurait pratiqué la prostitution. c’était arrivé… pour qu’elle n’interprète rien mal quand elle était ici”, a avoué Marta Peñate. “Vous ne pouvez rien dire, mais ils insinuent. Chacun couche avec qui il veut, on est au 21ème siècle“.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :