Découvrez la nouvelle tendance qui révolutionne la façon dont vous consommez ! Est-il autorisé en France ?




La conduite autonome : mythe ou réalité ?

La conduite autonome : mythe ou réalité ?

La conduite autonome : qu’est-ce que c’est ?

Vous avez en tête l’image d’une voiture qui se conduit toute seule alors que le conducteur humain mange ou écoute calmement sa musique ? Non, ce n’est pas vraiment comme cela ! La conduite autonome est un scénario propulsé par les films de science-fiction. Ce terrain de jeu permet à l’humain de laisser libre cours à son imagination et sa créativité. On connaît par exemple la voiture avancée Knight 2000 qui discute avec Mike et qui a la possibilité de prendre la conduite toute seule, alors que le personnage est occupé. Dans la réalité, deux voitures propulsent aujourd’hui la conduite autonome : les voitures de Google et les Tesla. Toutefois, l’autonomie dont il est question dans les films SF n’est pas encore véritablement atteinte. D’ailleurs, des règlementations strictes sont en place pour l’encadrer. Alors, dans notre réalité, qu’est-ce que réellement la conduite autonome ?

Définition de la conduite autonome

  • Technologie avancée de pilotage de véhicules
  • Se décline en plusieurs niveaux de 0 à 5
  • Les véhicules peuvent être semi-autonomes ou entièrement autonomes

Conduite autonome : est-ce autorisée en France ?

Il existe en France un cadre légal relatif à la conduite autonome. De ce fait, certaines autorisations ont été accordées et des avancées significatives ont été enregistrées depuis le décret de 2021. Par exemple, lorsque la conduite autonome est aux commandes, la responsabilité du conducteur ou du propriétaire n’est pas engagée. C’est plutôt celle du constructeur qui est engagée en cas de problème. D’un autre côté, les textes adoptés au niveau européen sont en vigueur sur le territoire français. Au nombre de ceux-ci, il y a les avancées proposées par les Nations Unies en juin 2022. Ainsi, depuis l’été de cette année, en France, la conduite autonome de niveau 3 est autorisée sur toutes les routes qui sont dotées d’un séparateur central jusqu’à 130 km/h. Ces routes doivent être également interdites aux cyclistes et aux piétons.

Lire cela :   Découvrez le guide suprême des démarches qui vous garantissent le succès instantané !

Situation en France

  • Conduite autonome autorisée sur certaines routes depuis 2021
  • Responsabilité du constructeur engagée en cas de problème
  • Mise en place de réglementations européennes et internationales

Bien évidemment, il existe un fossé entre l’autorisation de la conduite autonome et la réelle possibilité pour les Français d’en faire usage. De plus, la majorité d’entre eux sont encore sceptiques en ce qui concerne cette innovation révolutionnaire. Aujourd’hui, certains véhicules embarquent plus ou moins la technologie nécessaire pour une conduite autonome. Aussi, la législation en vigueur en France autorise dans une certaine mesure ce type de conduite. Néanmoins, une autonomie de niveau 3, 4 ou 5 est absente sur la majorité des voitures disponibles sur le marché français à cause du transfert de la responsabilité au constructeur.


Alexandre Potins de stars
Les derniers articles par Alexandre Potins de stars (tout voir)
Lire cela :   Préparez-vous à en prendre plein les yeux avec la déclaration choc : La voiture 2023 qui dépasse tous les records de prix !

Laisser un commentaire