Albert Álvarez révèle la mauvaise boisson qui s’est produite avec Omar Montes à l’aéroport à son retour de ‘SV 2019’


Il y a des réalités qui apporter de vraies amitiés. ‘Survivors 2019′ a réussi à créer une amitié qui, grâce aux protagonistes, semble durer éternellement. Le perchiste Albert Álvarez et le chanteur Omar Montes ne peuvent s’empêcher de s’appeler « frères » et tout cela grâce au partage de l’expérience de survie dans des conditions très précaires au Honduras.

Dans la réalité, ils avaient leur moments de tir à la cordemais malgré toutes ces rencontres, ils ont atteint la finale ensemble, devenant les deux finalistes pour obtenir le prix, à tel point qu’aux yeux du présentateur Jorge Javier Vázquez, ils en sont venus à avouer en se regardant dans les yeux qu’ils étaient les meilleurs qui soient arrivés à eux à travers la réalité.

Voir ce post sur Instagram

La poésie illustrée est enfin arrivée entre mes mains dans une image un peu étrange, fraîchement débarquée de l’île, notre premier contact avec la société, et les coïncidences de la vie qui s’emparent de nos valises au Honduras…. (seulement Omarcin et moi, bien sûr) nous avions pour expliquer aux douaniers ce que voulait dire tout l’arsenal qu’on avait dans nos valises, des bâtons, des couteaux artisanaux, des cailloux, une demi noix de coco, du sable d’un tube, bref, là on était deux mecs bien différents qui essayaient d’expliquer qu’on était naufragés, que nous avions été jetés d’un hélicoptère au milieu des tripes de porc ? et que nous pêchions depuis trois mois, d’où l’odeur de poisson dans nos vêtements, notre bronzage antillais et notre lien de fraternité. À ce jour, je peux dire que ce type @omarmontesofficial a mangé une lasagne dans mon putain de visage, que pendant que j’avais désespérément faim, il cherchait des crabes pour calmer mon désespoir, et que ce putain d’illuminati est toujours à mes côtés à ce jour. Merci pour tout M. Monty, aimez-vous les œufs du roi de mon cœur ?

Un post partagé par Albert Alvarez (@albert_iceman) sur

Après avoir terminé ‘Survivors 2019’ en juillet dernier, Alvarez et Montes profitent de vacances bien méritées, se laissant voir faire du shopping et jouer au bowling ensemble. De plus, le champion de saut à la perche a partagé une photo sur son profil Instagram quelques instants après avoir quitté le Honduras et se diriger vers l’Espagne où ils ont été arrêtés à l’aéroport et la valise n’a été saisie qu’à eux deux. “Tout l’arsenal qu’on transportait dans nos valises, des bâtons, des couteaux artisanaux, des cailloux, une demi-noix de coco, du sable dans un tube, bref, il y avait deux types très différents qui essayaient d’expliquer qu’on avait fait naufrage, qu’ils nous avaient chassés d’un hélicoptère au milieu des tripes à cochons et que nous pêchions depuis trois mois, d’où l’odeur de poisson dans nos vêtements, notre bronzage antillais et notre lien de fraternité”, écrit l’aventurier.

Lire cela :   L'endroit curieux où Alba Carrillo veut célébrer son mariage avec Santi Burgoa

Son retour au quotidien après la réalité

Son retour en Espagne ça a été dur venir avoir des séquelles psychologiques après le concours : “Je suis arrivé et j’ai gardé de la nourriture dans ma poche et, parfois, j’ai encore le besoin de finir tout ce que j’ai dans mon assiette”, a-t-il révélé pour un magazine. Il a également visité le programme ‘Viva la vida’ pour éclaircir les rumeurs d’une romance entre lui et l’animatrice de téléréalité, Lara Álvarez : “Lara a tout le pays amoureux” et “voir Lara est toujours une source de bonheur.. C’est une grande professionnelle, je me suis senti super à l’aise dans le concours, elle vous donne beaucoup de paix, beaucoup de tranquillité”, a-t-il avoué avec un sourire timide et malicieux.



Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :