Ylenia Padilla se renouvelle intérieurement et extérieurement : “Je n’aime plus le profil d’attardée, je suis blonde et bête”


Le 14 octobre 2012, un format arrive sur le petit écran qui catapulte différents personnages dont on parle encore dans la sphère publique. Sans aucun doute, la star incontestée de ‘Gandía Shore’ était Ylenia Padilla. La maximum blonde de Benidorm a ébloui une bonne partie du public avec ses phrases mythiques, sa façon de danser ou simplement avec les gestes qu’elle faisait à chaque fois qu’elle parlait.

Le programme MTV n’a eu qu’une seule saison et, par conséquent, les participants devaient gagner leur vie pour continuer à faire partie de la télévision nationale. Chacun a choisi sa voie, ‘Survivors’ ou ‘Women and Men and Vice Versa’ sont quelques-uns des formats dans lesquels Labrador, Arantxa, Abraham ou Esteban ont tenté leur chance. Mais celle dont on n’a pas entendu parler avant 2015 était Ylenia. La jeune femme a décidé de s’éloigner des médias et d’essayer de laisser derrière elle cette image qu’elle s’était acquise lors de l’été passé à Gandia.

Ylenia 'Earthquake' à la maison du programme 'Gandía Shore'Ylenia ‘Earthquake’ à la maison du programme ‘Gandía Shore’

En 2015, Telecinco a décidé de relancer l’un des formats qui a donné le plus de succès au réseau. “Big Brother VIP3” a atteint toutes les chaînes de télévision nationales avec un casting réussi dans lequel les visages les plus désirés étaient constitués de Belén Esteban ou Ylenia Padilla. Dans sa vidéo de présentation, la femme d’Alicante a assuré qu’elle voulait vivre cette expérience pour pouvoir montrer toutes les facettes qu’elle avait. Et elle l’a obtenu pendant les 53 jours où elle est restée au concours. Dans le format, vous pouviez voir les Ylenia les plus fragiles, les plus drôles et aussi les plus gênantes.

Lire cela :   Yotuel fait du sport avec le petit de la maison : une véritable aide de luxe

Après avoir quitté la maison de Guadalix, Ylenia se promenait dans les différents ensembles de la chaîne où jusqu’à présent elle a joué dans différents affrontements avec des personnages tels que Labrador, Alba Carrillo, Maite Galdeano ou le concurrent de ‘GH 17’ Adara. Mais depuis quelques mois, celle de Benidorm a décidé de s’éloigner des projecteurs et de revenir sur les réseaux sociaux où elle a beaucoup donné à parler en publiant en continu des messages dans lesquels elle revendique l’égalité des sexes.. Ses followers ont voulu la baptiser comme la nouvelle icône féministe espagnole et elle en est la plus fière. Pour cette raison, le média national Outdoor a obtenu une interview de l’ancienne candidate de ‘GH VIP3’ dans laquelle ils ont parlé de ce nouveau titre que les réseaux sociaux lui ont désigné.

sa position ferme

La rédactrice en chef Nuria Labari a eu le privilège de pouvoir discuter quelques minutes avec la star des médias et, selon le professionnel, elle a été éblouie par cette conversation. L’une des questions qui a le plus piqué la curiosité du journaliste est ce qu’Ylenia avait changé pour que tout le monde parle d’elle ces derniers mois. “Je ne sais pas quoi te dire, je ne vois pas que ça a été une évolution de ma part. C’est juste que maintenant j’ai envie de parler de sujets qui m’inquiètent, qui me touchent à l’intérieur, mais qui ne sont pas nouveaux pour moi. J’en ai marre du rôle d’Ylenia-Tiqui-Tiqui. Je veux qu’on me prenne au sérieux, qu’on comprenne que je suis une personne à part un personnage” répondit la femme d’Alicante.

Ylenia pose complètement nueYlenia pose complètement nue

De plus, Ylenia a confirmé que pendant le temps où elle a été retirée des plateaux de télévision, elle a eu suffisamment de temps pour réfléchir au machisme qui entoure la société d’aujourd’hui : “J’ai supposé qu’j’aime plus le profil d’j’suis attardé, j’suis blond, j’suis con, j’ai compris qu’j’suis fatigué. Et depuis chez moi, j’ai décidé de commencer à parler d’un sujet qui m’inquiète, qui m’a toujours inquiété parce que j’ai toujours vu la relation injuste entre les hommes et les femmes.

Lire cela :   Malena Costa, favorable à l'éducation de sa fille Matilda Suárez avec son chien : "Apprenez à partager"

Les réseaux sociaux se divisent en deux : ceux qui louent la position qu’elle a prise et ceux qui la critiquent durement, affirmant qu’elle n’est pas exactement la plus apte à revendiquer l’égalité des sexes. Dans l’interview offerte aux médias nationaux, Ylenia s’est exprimée et a montré ce qu’elle pense vraiment des personnes qui n’ont pas voulu la soutenir : “J’ai toujours été une personne féministe mais j’ai grandi dans une société machiste, avec les insultes de ‘salope, salope’ dans la bouche, c’est vrai. Et c’est pourquoi j’ai été qualifié de sexiste. et pas du tout. Qu’est-ce que j’ai foiré avec des choses comme ça parce que j’ai grandi dans une société machiste ? Bon. Maintenant, j’ai réalisé cela et je vais combattre la langue pour ne pas jeter tous les autres combats un peu plus de deux mots.”

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :