Terelu Campos révèle sa surprenante amitié avec Sara Carbonero : “Très affectueux avec moi”


Terelu Campos a fait une révélation surprenante dans Viva la Vida sur le lien qui l’unit à Sara Carbonero. Ce fait a été révélé après avoir appris qu’elle était de Tolède a repris le travail en tant que journaliste à Radio Marca, laissant place à une nouvelle étape dans le lieu où elle a commencé à être liée aux médias.

Sara Carbonero, heureuse dans sa nouvelle scène à la radio/ Photo : InstagramSara Carbonero, heureuse dans sa nouvelle scène à la radio/ Photo : Instagram

Son retour au travail ne pouvait pas être plus excitant après le passage d’une étape difficile après avoir vaincu le cancer et aussi faire face aux problèmes de santé d’Iker Casillas, son mari. Le couple et leurs deux fils Martín et Lucas sont retournés en Espagne pour s’installer à Madrid et faire place à de nouveaux projets de travail.

Terelu Campos a voulu dire qu’elle a été en contact avec Sara Carbonero tout ce temps et la vérité est que cette relation n’était pas connue. “J’ai envoyé plusieurs messages avec elle pour nos problèmes personnels“Il en a parlé, et il semble que le fait que tous les deux aient vaincu le cancer les a rapprochés encore plus.

Terelu Campos se pose à l'image d'Ausonia et de l'AECCTerelu Campos se pose à l’image d’Ausonia et de l’AECC

La fille de María Teresa Campos a fourni plus de détails sur sa relation avec Sara Carbonero, en disant : “Je lui ai écrit sur Instagram et elle m’a immédiatement appelée au téléphone. Très affectueuse avec moi.” Et c’est que depuis que Terelu Campos a reçu un diagnostic de cancer en 2012, elle est devenue dans une face visible de cette maladie et elle a réussi à soutenir des personnes qui ont vécu la même chose, comme c’est le cas avec son amie Mila Ximénez.

Lire cela :   Adara Molinero veut revenir à Hugo Sierra, mais il est plus réticent et prudent

un moment passa

Cette amitié révélatrice est arrivée juste au moment où Sara Carbonero a également fait savoir ce que c’était que de vaincre cette maladie, en disant : “Il faut normaliser les choses.ça arrive à beaucoup plus de gens qu’on ne le pense mais on pense que ce n’est pas ton tour”.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :