Sandra Barneda, très énervée par la nouvelle des vacances en solo de Nagore Robles à Bali


Face aux questions insistantes de Diego Arrabal essayant d’amener Rosa López à justifier pourquoi elle a toujours été si timide et n’a jamais voulu montrez vos relations sentimental ni sa vie privée à la presse, la présentatrice de ‘Viva la vida’, Sandra Barneda, ne pouvait pas contenir et il a répondu aux paparazzi avec une série de faux titres qui ont été lancés pendant les vacances que Nagore Robles a faites seul à Bali : “Cela me dérange quand certaines photos sont prises et manipulées comme elles sont manipulées. Ça m’a l’air moche.”

Le catalan a catalogué des détenteurs tels que absurdités et en a reproduit quelques-uns dont il parle : “Il y a des gros titres qui disaient : Nagore Robles réalise son rêve : il part en vacances sans Sandra o Nagore réalise le rêve de sa vie : Laisser Sandra à la maison”. La journaliste a déchaîné sa colère face à une telle nouvelle et a également ajouté que les exemples précédents ils sont feignantsrévélant qu’il y en a eu d’autres qui lui ont fait encore plus de mal.

Sandra Barneda et Rosa López dans 'Viva la Vida'/Photo: telecinco.esSandra Barneda et Rosa López dans ‘Viva la Vida’ / Photo: telecinco.es

Et c’est que selon la collaboratrice de ‘Mujeres y Hombres y Viceversa’ elle nous a laissé voir sur ses réseaux sociaux, cette fois pour ses vacances d’été elle voulait se lancer dans une nouvelle aventure comme celle de voyage en solitaire. Pour cela, il a mis le cap à bali où vous avez passé des jours fantastiques.

Vacances à Bali de Nagore Robles

Dans un post sur son compte Instagram, elle a elle-même publié : « Jusqu’à il y a trois ans, Je n’avais jamais su boire un café seul, ni marcher sans passer un coup de fil à quelqu’un, ça ne m’avait jamais traversé l’esprit, arriver seul dans un restaurant, encore moins faire un voyage en solo. Eh bien, les heures de thérapie et les années, je suppose, m’ont aidé passer plus de temps avec moi éviter le bruit, parler pour parler ou, mieux dit, ne pas m’écouter. J’ai pris conscience que tous ces moments à faire mille choses à la fois évitaient de rester avec moi-même et donc avec mes pensées.

Lire cela :   La voisine perfide de Terelu Campos parle de la fête qu'elle a organisée la nuit de San Juan

Voir ce post sur Instagram

Pour arriver à Bali, je mentirais si je vous disais que cela ne m’a pas coûté beaucoup d’efforts pour y arriver seul. Jusqu’à il y a trois ans je n’avais jamais su boire un café seul, ni marcher sans téléphoner, il ne m’était jamais venu à l’esprit de manger seul au restaurant, encore moins de faire un voyage seul. Eh bien, les heures de thérapie et les années, je suppose, m’ont aidé à passer plus de temps avec moi-même en évitant le bruit, en parlant pour parler ou plutôt en ne m’écoutant pas. J’ai pris conscience que tous ces moments à faire mille choses à la fois m’empêchaient de rester avec moi-même et donc avec mes pensées. C’est-à-dire remettre en question ce que je faisais de ma vie, penser aux gens qui m’entourent et à ma façon de me comporter. Il n’y avait pas de place pour le changement. J’ai passé du temps comme de l’argent et de l’énergie comme des mots, ignorant que la solitude me terrifiait. Eh bien, je peux vous dire qu’un de mes plus grands plaisirs est de passer du temps avec moi-même, de réaliser que je passe une journée de merde, que je me suis réveillé de travers, que je suis câlin, que j’ai envie de courir, de faire du yoga ou du surf , quel plat ai-je envie de manger, si je veux me promener jusqu’à ce que j’en ai envie ou prendre une bière juste parce que. Je me reconnais très drôle quand je suis en “mode escargot” et qu’aucun plan, aussi séduisant soit-il, ne m’attire. Il s’avère que j’aime être avec moi-même, en silence, marcher et regarder l’infini en me souriant et en distinguant une femme extraordinaire faisant des projets ordinaires avec le bonheur absolu de n’avoir besoin de rien de plus que ce qui l’entoure à ce moment-là pour être complètement heureuse . Merci à chacune de ces personnes qui m’ont accompagné dans ce changement, et surtout sont restées à mes côtés avec patience et affection, pour me montrer le beau côté de la vie et surtout le beau côté de moi. Et à vous les femmes puissantes et invincibles, aujourd’hui le chemin est à nous et les objectifs aussi ????????????????????????????????? ??????????????????????????????????????????????????????? ???? ??????????????????????????????????????????????????????? ????

Une publication partagée par nagore_robles (@nagore_robles) sur



Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :