Révélons les secrets : Découvrez l’ésotérisme, l’art caché de la connaissance, et dévoilez la fine frontière avec l’occultisme !




Qu’est-ce que l’ésotérisme et l’occultisme ? Différences et pratiques


Qu’est-ce que l’ésotérisme et l’occultisme ? Différences et pratiques

Lorsqu’on parle de croyances et de magie, nous parlons souvent d’ésotérisme et d’occultisme, mais c’est quoi et quelles différences ? Quand on évoque la magie, les croyances divines, la sorcellerie, on parle aussi très souvent d’ésotérisme ou d’occultisme. Les deux termes sont très fréquemment utilisés pour désigner la même chose : un ensemble de pratiques magiques. Mais, est-ce réellement de cela qu’il s’agit ? Et d’ailleurs, quelles sont les différences entre ésotérisme et occultisme ? Ces deux concepts sont très flous, il convient donc de les expliquer.

Qu’est-ce que l’ésotérisme ?

Pour comprendre ce qu’est l’ésotérisme, il faut se pencher sur son étymologie grecque. Au niveau antique, ce mot signifie un ensemble de connaissances transmises de manière « hermétique ». Le mot « hermétique » est d’ailleurs un synonyme du mot « ésotérique », selon le Larousse. Cela renvoie donc à l’idée de transmettre des connaissances, d’apprendre des choses à un petit groupe sélectionné, un groupe d’initiés, d’élus. L’apprentissage n’y est alors pas accessible à tous, selon la définition. Il faut être choisi et on ne peut pas l’apprendre en autodidacte.

L’ésotérisme renvoie aux apprentissages secrets réservés aux initiés, généralement de para-sciences ou des sciences occultes. L’ésotérisme est donc un mot qui peut être utilisé pour désigner tous les apprentissages secrets. Exemple : la franc-maçonnerie est totalement ésotérique dans le sens où seuls des initiés apprennent des membres franc-maçons. Mais on peut utiliser le mot pour l’apprentissage de la cartomancie (utilisation magique des cartes), la sorcellerie, ou encore l’astrologie. En effet, la VRAIE astrologie ne s’apprend pas tout seul. Il s’agit d’une science non exacte qui repose sur la lecture des astres. Étudier comment lire les cartes du ciel est très complexe et peu abordable au commun.

Qu’est-ce que l’occultisme ?

Et l’occultisme alors ? Tout ce qui est défini comme « occulte » est ce qui est caché, secret et mystérieux. On parle de « pratiques occultes », pour désigner des activités secrètes. Et, c’est tout. On parle souvent de « sciences occultes » pour évoquer toutes les petites sciences (les formes de magies reliées à la nature et aux lois de l’univers), telles que l’astrologie, la divination, l’utilisation de symboles occultes, de sigils, etc.

De ce fait, l’occultisme est intimement lié à l’ésotérisme. Apprendre des choses occultes, des sciences occultes, par le biais d’un mentor ou d’un professeur dans le domaine, cela est de l’ésotérisme. Par contre, l’occulte n’est pas toujours ésotérique puisque l’ésotérisme renvoie uniquement à la notion d’apprendre quelque chose d’occulte, l’occulte renvoie uniquement à ce qui est caché, mais on peut ne pas l’enseigner. Nous pouvons aussi apprendre certaines choses occultes sans mentor. S’il faut un mentor pour les apprendre et donc les pratiquer, on parlera donc d’ésotérisme.

Les pratiques qui s’ancrent dans les sciences et arts occultes

  • L’astrologie. Pratiques, interprétation et croyances des correspondances entre les configurations célestes et la société humaine.
  • La cartomancie, avec la tarologie notamment. Il s’agit d’un art divinatoire qui consiste à faire des prédictions en tirant des cartes.
  • La lithothérapie. Il est question d’une para-science qui vise à utiliser les pierres et les cristaux pour soigner et redonner un équilibre.
  • La chiromancie. Originaire d’Inde, il s’agit d’une pratique de divination se basant sur les lignes de la main.
  • La voyance. C’est la capacité divinatoire à faire des prédictions grâce à une perception extrasensorielle.
  • La sorcellerie. Une pratique magique à base de sorts, de potions, utilisant parfois divers autres arts et sciences occultes.
  • Le chamanisme. Une médiation entre les humains et les esprits ainsi que les énergies imperceptibles.
  • La phytothérapie. Une para-science qui utilise les plantes comme médication.
  • La création et l’utilisation d’amulettes, de talismans, de sigils.
  • La lecture des runes ou des osselets.
  • L’utilisation du pendule.
  • La numérologie. L’étude des nombres et ce qu’ils prédisent en fonction de leurs interventions dans notre vie.
  • La Kabbale, l’interprétation mystique des signes selon la croyance judaïque.
  • L’alchimie. Une science occulte qui consiste à la transmutation des métaux et à la transformation de la matière.
  • Le magnétisme. Science occulte et étude des phénomènes physiques lors desquels des objets exercent une force d’attraction ou une force répulsive. Exemple : un magnétiseur qui enlève la douleur peut attirer la douleur hors du corps en exerçant un pouvoir d’attraction qui mènera la douleur vers sa main.
  • L’hypnotisme. Procédés qui visent à faire entrer une personne dans un état hypnotique, dans une transe.
  • La radiesthésie. Sensibilité hypothétique des êtres vivants à certaines radiations.
  • Et tellement d’autres encore…


Alexandre Potins de stars
Lire cela :   Préparez-vous ! Ces trois signes astrologiques vont vivre une histoire d'amour inoubliable cet hiver !

Laisser un commentaire