Révélations choquantes sur les gènes mystérieux : découvrez ce qu’ils dissimulent !




On ne sait pas encore ce que cachent ces gènes humains méconnus

On ne sait pas encore ce que cachent ces gènes humains méconnus

Ces gènes mystérieux du génome humain méritent beaucoup plus notre attention

Récemment, des chercheurs ont réussi à développer une base de données de gènes humains encore inconnus jusqu’à ce jour. Elle pourrait être utilisée dans de nombreux cadres de recherches scientifiques.

L’empreinte génétique ou profil génétique est la séquence d’ADN unique d’un être vivant hérité de sa généalogie. Elle permet d’identifier l’individu à partir d’une petite quantité de ses tissus biologiques. Pour le cas des humains, par exemple, cela fait 20 ans que l’empreinte génétique a été publiquement reconnue. Il contient des dizaines de milliers de gènes connus et d’autres qui restent encore à découvrir.

Une nouvelle base de données génétique

Si l’on sait que ces gènes existent bel et bien, nous n’avons encore aucune connaissance sur leurs finalités. Le fait est que les financements et les recherches scientifiques se concentraient davantage sur les gènes d’une importance clinique déjà justifiée.

“Il est devenu clair que la recherche scientifique tend à se concentrer sur des protéines bien étudiées, ce qui entraîne une préoccupation que les gènes mal compris sont injustement négligés.”

Les chercheurs

Dans leurs études, les chercheurs ont créé une nouvelle base de données de gènes inconnus qu’ils ont nommée Unknome. Ce dernier catégorise les gènes en fonction du peu de connaissance qu’on a sur eux. Elle génère des données sur les humains ou d’autres espèces couramment étudiées en laboratoire. De plus, les données générées sont publiquement disponibles et personnalisables.

Lire cela :   La révélation choquante derrière les vœux aux étoiles filantes qui vous laissera bouche bée !

VOIR AUSSI : Groupes sanguins : quels sont les plus rares en France ?

Un nouvel horizon de recherche pour la communauté scientifique

Les chercheurs ont utilisé des génomes de drosophiles pour prouver l’utilité de la base de données. Ils ont prélevé 260 de nos gènes inconnus susceptibles d’être détectés dans le génome de ces mouches de laboratoire.

Ils ont systématiquement invalidé les gènes partagés dans les mouches en développement dont un bon nombre n’ont pas survécu. Cela prouve que chacun de ces gènes code sont importants dans la biologie animale et pour l’humain.

Par ailleurs, en supprimant l’expression du gène dans certains tissus, les chercheurs ont pu déterminer certaines de leurs fonctions. Par exemple, certains gènes sont liés à la fertilité masculine, d’autres sont associés à la réaction au stress.

“Il est possible d’accélérer les progrès scientifiques en identifiant les situations où les questions sont négligées par inadvertance et sans justification. Notre base de données fournit une plate-forme puissante, polyvalente et efficace pour identifier et sélectionner des gènes importants de fonction inconnue pour l’analyse, accélérant ainsi la fermeture du fossé dans les connaissances biologiques que l’unknome représente.”

Munroe, auteur de l’étude


Alexandre Potins de stars
Les derniers articles par Alexandre Potins de stars (tout voir)
Lire cela :   Choquez-vous avec notre classement explosif des 10 stupéfiants les plus terrifiants et puissants de la planète !

Laisser un commentaire