Révélation choc : Le seuil critique de température à ne jamais dépasser pour sortir votre chien, vous ne devinerez jamais !




Sortir son chien : à quelle température faut-il éviter de le faire ?

Sortir son chien : à quelle température faut-il éviter de le faire ?

Sortir son chien est très important, mais à une certaine température, il vaut mieux éviter, surtout lorsqu’il fait trop chaud ou froid. Promener son chien est la responsabilité du maître. Un chien doit être sorti de manière régulière et sur une durée suffisante. C’est important pour sa santé physique et mentale. Toutefois, il y a des jours où il fait trop chaud ou trop froid pour emmener son toutou en balade. Quelle est la température à laquelle vous devriez éviter de sortir votre chien ? Faisons le point ensemble.

Fortes chaleurs, été et canicules : à quelle température éviter de sortir son chien quand il fait chaud ?

Qu’on soit dogsitter ou qu’on soit simplement propriétaire d’un chien, il faut sortir son toutou. C’est réellement une obligation que vous avez pour garder votre compagnon en bonne santé. La balade aide à plein de chose, à dépenser le chien physiquement, mentalement, à le sociabiliser, à l’éduquer. Cependant, il y a certains cas où vous devriez éviter de sortir votre chien, notamment quand la température extérieure n’est pas favorable. Et ce, même si votre chien a terriblement envie d’aller se dégourdir les pattes. Il vaut mieux le garder dedans sous certaines conditions et préférer le jeu à deux sur les jours où il fait trop chaud ou trop froid.

Lire cela :   Découvrez la vérité choquante : est-ce que votre chat peut vraiment survivre dehors toute l'année ?

En cas de chaleur ou de canicule, faut-il sortir son chien ? La réponse est oui, mais uniquement si :

  • Le chien a envie de sortir. S’il dort parce qu’il a chaud, laissez-le et ne l’obligez pas à sortir, même si en mettant vos chaussures le chien semble vouloir sortir.
  • La température extérieure ne dépasse pas les 25 °C, uniquement si vous emmenez votre chien sur un sol détonné. Si le chien marche sur de la terre ou de l’herbe, on estime que la température à éviter débute à 30 °C. Tout dépend de l’environnement de la balade, mais aussi du chien, les poils longs et les chiens connus pour résister au froid auront chaud plus facilement. Ils vont haleter, avoir soif, être mou. Pour eux, 25 °C peut vite être difficile à supporter.

Il y a de bonnes pratiques pour sortir son chien quand il fait chaud :

  • Bien observer son chien et rentrer s’il ne semble pas bien à cause de la chaleur.
  • Observer le comportement de son chien avant de sortir, pour voir s’il veut vraiment aller sous le soleil brûlant.
  • Prendre avec vous une gourde d’eau pour chien, avec de l’eau fraîche.
  • Privilégiez les environnements ombragés, avec de l’herbe et de la terre, si possible avec un point d’eau, comme un lac.
  • Évitez la ville et les sols en béton. Cela peut faire mal aux coussinets du chien. Et encore plus si le chien est hypersensible au niveau du toucher.

Neige, gel, hiver : à quelle température éviter de sortir son chien quand il fait froid ?

Et s’il neige ou qu’il fait très froid ? Là aussi, tout dépend du chien. Il faut bien l’observer pour voir s’il a envie ou non de sortir, pour commencer. Puis, par la suite, il faut voir la température extérieure. Si vous avez un chien aux poils courts, peu trapu ou peu résistant au froid, il vaut mieux éviter de sortir votre chien lorsqu’il neige, qu’il gèle et lorsque la température extérieure est inférieure à 5 °C, il vaut mieux éviter. Pour tous les autres chiens, ils peuvent supporter une température de -10°C, mais il faut observer son comportement pour être sûr qu’il n’entre pas en hypothermie. Une veste pour chien qui le tient au chaud peut être utile lorsqu’il fait très frais.

Lire cela :   Révélation exclusive : Découvrez comment transformer un simple titre en un chef-d'œuvre irrésistible en un clin d'œil !

Faut-il promener son toutou quand il pleut, qu’il y a du vent ou de l’orage ?

La réponse est oui pour les trois cas, votre chien peut se promener s’il pleut, s’il vente ou s’il fait orageux. En cas de trop fort vent, d’averse violente ou d’orage dangereux (avec un gros risque que la foudre ne tape, l’orage est juste au-dessus), ce n’est toutefois pas conseillé. Il vaut mieux attendre que le temps se calme. Par contre, c’est différent si le chien a peur de l’orage, de la pluie ou du vent. Dans ce cas présent, il faut éviter de le confronter directement à la source de peur, il pourrait développer un traumatisme. Il faut travailler avec lui sur la désensibilisation progressive. Par exemple pour l’orage, commencer à lui faire écouter le tonnerre en vidéo, regarder avec lui les éclairs à travers une vitre, puis au fur et à mesure sortir un peu durant l’orage. Ne surtout pas surréagir, vous ne devez pas faire paniquer votre chien. Faites comme si l’orage n’était pas là ou que ce n’est pas grave (et ça ne l’est pas donc agissez comme cela pour désensibiliser). Plus on porte notre attention sur l’objet de la peur, plus le chien va la remarquer et angoisser.


Alexandre Potins de stars
Les derniers articles par Alexandre Potins de stars (tout voir)
Lire cela :   La transformation incroyable de votre animal de compagnie : découvrez ce qu'il devient vraiment !

Laisser un commentaire