Madonna et Bono de U2, enquêtés pour leur apparition dans les Paradise Papers


Deux des artistes les plus célèbres et les plus aimés de l’industrie musicale, Madonna et Bono de U2, sont les nouveaux impliqués dans le célèbre Papiers paradisiaquesune enquête basée sur l’analyse de 13,4 millions de documents, dont les informations ont été publiées par le Consortium international des journalistes d’investigation.

Selon ces documents, Madonna était actionnaire d’une société dédiée aux produits médicaux jusqu’en 2013. La société était basé dans les îles Bermudes et enregistré dans le cabinet d’avocats ‘Appleby’. De son côté, le dirigeant de U2 serait impliqué dans un investissement réalisé sur une île de la Manche pour avoir fait partie du groupe promoteur d’un centre commercial à Utena, construit au plus fort de l’économie lituanienne par une entreprise locale qui l’a vendu à une entreprise appartenant à une société “offshore” dans des paradis fiscaux.

Madonna au gala du Met 2017Madonna au gala du Met 2017

Autres célébrités impliquées

Madonna et Bono ne sont pas les seuls à rejoindre cette longue liste de célébrités impliquées dans les Paradise Papers que La Sexta et El Confidencial ont mis au jour en Espagne. Xavier Trias, ancien maire de Barcelone et José María Cano, ancien membre de Mecano, font également l’objet d’une enquête. Trias serait impliqué par a caché de l’argent en Suisse pendant une partie de sa carrière politiquetandis que Jose María Cano gérait une entreprise enregistrée en janvier 2017 en tant que société à Malte.

Justin Trudeau, le charismatique premier ministre du Canada, a également été touché par ce scandale financier. L’argent récolté pour financer sa campagne électorale est impliqué dans les Paradise Papers, une polémique qui a écorné son image d’homme politique proche et humain qu’il avait transmise jusqu’à présent. La reine Elizabeth ne s’en sort pas bien non plus dans ce cadre…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :