L’incroyable chef-d’œuvre maritime qui surpasse 5 fois le Titanic, devenant le plus colossal vaisseau au monde – Préparez-vous à être bluffé!




Icon of the Seas : le plus grand paquebot du monde

Icon of the Seas : le plus grand paquebot du monde

Un monstre des mers

Un nouveau monstre va prendre les mers. Ce sera le plus grand paquebot du monde et il fait 5 fois la taille du tristement célèbre Titanic. Bien qu’on chante l’écologie ici et là dans les médias, l’attraction pour les paquebots n’a jamais baissé. De nouveaux navires de croisières ne cessent de prendre le large, toujours plus monstrueux et luxueux, les uns que les autres. Déjà propriétaire de plusieurs grands navires, la Royal Caribbean International s’apprête à lancer un nouveau monstre. Dès le départ, il a été prévu pour être le plus grand navire du monde, le plus beau, mais aussi le plus luxueux. Actuellement au chantier naval, son premier vol inaugural est prévu pour 2024.

Icon of the Seas : monstrueux sur tous les plans

Icon of the Seas, c’est une ville flottante, une merveille d’ingénierie et de luxe qui se démarque de tout ce qui existe en haute mer. De sa taille à son architecture révolutionnaire, ce monstrueux paquebot redéfinit ce que signifie voyager avec style. Sa construction a nécessité plus d’un milliard d’euros et il faudra un budget énorme pour tout l’équipage. Il nécessite 2 350 membres à bord pour un total de 7.600 passagers. Ce navire possède 20 ponts, ce qui en fait l’un des navires les plus hauts jamais construits. Mais sa taille impressionnante, 365 mètres de long, n’est pas la seule chose qui le distingue. De ses équipements extravagants à ses options de divertissement, Icon of the Seas porte vraiment bien son nom. L’une des caractéristiques les plus remarquables de ce monstrueux paquebot est son architecture unique. L’extérieur du navire est orné de lignes épurées et d’éléments de design modernes qui lui confèrent un look futuriste. À l’intérieur, le grand atrium s’étend sur plusieurs étages, avec des lustres scintillants tombant en cascade et des ascenseurs en verre étincelant transportant les passagers entre les niveaux. À bord, on compte :

  • 7 piscines
  • 6 toboggans aquatiques
  • Diverses aires de jeux
Lire cela :   Explosez votre été avec ces expériences uniques pour des séjours inoubliables!

Mais pour monter à bord et profiter de tout cela, il faudra débourser le prix fort. Le ticket coûte entre 2 142 et 2 752 € par personne.

Un impact écologique énorme au prix du luxe

Icon of the Seas, avec sa taille et sa grandeur, est indéniablement un emblème de luxe et d’opulence. Cependant, derrière sa façade impressionnante se cache une dure réalité : son impact profond sur la nature. Alors que les navires de croisières traversent nos mers, ils laissent derrière eux un sillage de destruction. Des émissions de carbone rejetées dans l’atmosphère à la perturbation des écosystèmes marins causée par les vibrations bruyantes des moteurs, chacun de leur aspect a un coût pour notre écologie délicate.


L’une des préoccupations importantes concerne les niveaux de pollution sans précédent générés par les navires de croisière. Les déchets produits à bord (environ 10 000 personnes), des restes de nourriture aux produits chimiques dangereux utilisés pour le nettoyage et l’entretien, finissent souvent par être déversés directement dans la mer sans traitement approprié. Cela nuit non seulement à la vie marine, mais compromet également la qualité de l’eau pour les communautés environnantes qui en dépendent. De plus, la pollution atmosphérique provoquée par ces navires géants contribue de manière significative au réchauffement planétaire. De même, elle a un impact énorme sur le changement climatique en libérant des quantités massives de dioxyde de carbone dans notre atmosphère déjà fragile. Une fois encore, les plus riches connaîtront le plaisir et toute la planète en souffrira.


Alexandre Potins de stars
Les derniers articles par Alexandre Potins de stars (tout voir)
Lire cela :   Préparez-vous à être époustouflé : les 6 destinations incontournables où les Français se ruent !

Laisser un commentaire