Les craintes de Cristina Pedroche après avoir confirmé qu’elle présentera les Bells 2020 sur Antena 3


C’est devenu une tradition pour Cristina Pedroche de donner les carillons pour Antena 3 depuis la Puerta del Sol à Madrid. Le collaborateur est toujours prêt à manger les raisins de là surprenez le réveillon après le réveillon avec la robe choisie. Cependant, la pandémie était sur le point de briser la coutume.

Cristina Pedroche aux carillons du Nouvel An 2017Cristina Pedroche aux carillons du Nouvel An 2017

La Vallecana n’était pas sûre si elle devait continuer à le faire. Elle ne savait pas quoi penser de la possibilité de redonner les Chimes et elle avait peur des critiques qu’elle pourrait générer en étant qualifiée de frivole. Néanmoins, a surmonté ses peurs et a de nouveau dit oui à manger les raisins de la Puerta del Sol pour Antena 3.

Cristina Pedroche a parlé dans ‘Zapeando’ de la décision prise, ainsi que des doutes sur sa robe et de ce que les gens peuvent penser : “Je suis habituellement nerveux d’excitation, mais cette année je suis nerveux parce que je ne sais pas comment me sentir.. J’ai envie de le faire parce que dire au revoir à l’année avec tout le monde est un rêve et nous voulons tous que cette année se termine parce qu’elle a été mauvaise pour tout le monde”, a déclaré le collaborateur.

Peur d’être triste et peur des critiques

Ses coéquipiers l’ont encouragé à retrouver le sourire et à oublier les critiques qui peuvent être générées. En fait, Lorena Castell lui a fait comprendre que ce dont les gens ont besoin, c’est de la joie et qu’elle peut la leur procurer. En tout cas, Cristina Pedroche a assuré qu’elle aussi est triste : “Je ne vis pas non plus ma meilleure année. Dans les minutes qui précèdent, je suis hystérique d’émotion, et je ne veux pas être hystérique de chagrin.”

Cristina Pedroche dans une émission de cuisineCristina Pedroche dans une émission de cuisine

“Je ne sais pas si je suis sûr avec cette robe ou non. La robe est claire depuis janvier, mais maintenant je ne sais pas si je dois la changer, si je dois faire une autre option… Mais je Je ne veux pas non plus qu’il y ait une autre option, parce que vous savez qu’ils sont comme mes enfants”, a ajouté le collaborateur, visiblement ému. “Je ne veux pas que les gens pensent que je suis superficiel et que tout ce que je veux, c’est être beau ce soir-là.“, a ajouté Cristina Pedroche, qui essaiera d’être heureuse dans les carillons pour transmettre cette joie à tous ceux qui la suivent depuis chez elle.

Lire cela :   Noemí Merino ('GH 12+1') parle des complications qu'elle a eues pendant sa grossesse

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :