Les auteurs présumés du braquage de Kim Kardashian à Paris en 2016 seront jugés 5 ans plus tard


5 ans, 1 mois et 16 jours après la matinée fatidique au cours de laquelle Kim Kardashian a été volée sous la menace d’une arme dans sa chambre d’hôtel à Paris, la justice française annonce qu’enfin les 12 suspects siégeront sur le banc des accusés pour le procès à leur encontre. Pour le moment, la date de sa célébration n’a pas été annoncée ni si la victime devra en faire partie en personne ou en ligne.

Kim Kardashian et son garde du corpsKim Kardashian et son garde du corps

3 mois après le braquage, en janvier 2017, jusqu’à 17 personnes ont été arrêtées comme prétendument impliqué dans le vol des bijoux de Kim Kardashian d’une valeur de 10 millions de dollars ce matin fatidique de 3 octobre 2016. La femme d’affaires était seule dans la chambre de l’Hôtel de Pourtalès où elle avait séjourné pendant la Fashion Week de Paris. Cette nuit-là, ses sœurs Kourtney et Kendall Jenner étaient sorties faire la fête en ville, c’est pourquoi tout l’équipe des gardes du corps était partie avec eux.

La première apparition de Kim Kardashian après le vol de ParisLa première apparition de Kim Kardashian après le vol de Paris

Vers 3 heures du matin cinq hommes ont fait irruption dans la pièce habillés en policiers français et portant des masques. L’épouse de Kanye West à l’époque était pieds et poings liés et sa bouche était également recouverte de ruban adhésif pour qu’il ne crie pas. Comme elle l’a raconté plus tard dans “Keeping Up With The Kardashians” sans pouvoir retenir ses larmes, il y a eu un moment où elle a pensé qu’elle allait être violée par l’un des voleurs et tuée plus tard.

Lire cela :   La fille de Michael Schumacher, Gina Maria, s'exprime pour la première fois après l'accident de son père

La nuit fatidique du 3 octobre 2016

Quelques faits qui se sont étoffés ce février 2021 avec la parution du livre ‘J’ai kidnappé Kim Kardashian‘, écrit par Younice Abbas, l’un des cinq voleurs présumés qui sont entrés dans la chambre d’hôtel. Comme on peut le lire entre ses pages où les faits sont traités avec moquerie et même fierté de sa part, il se souvient qu’au début Kim Kardashian a essayé d’appeler la police à l’aide, mais elle a composé le 911 par erreur, numéro d’urgence aux Etats-Unis, mais pas en France. En outre, il a également rappelé que lors du vol, la femme d’affaires a reçu un appel téléphonique inattendu de la chanteuse Tracy Chapmaninterprète de ‘Fast Car’ : “Ce n’est pas possible. Je dois halluciner”, dit le fragment publié du livre.

Yunice Abbas pose avec le livre Yunice Abbas pose avec le livre “J’ai kidnappé Kim Kardashian”

De son côté, l’organisateur présumé du braquage, Aomar Ait Khedache, incarcéré depuis 2017 après avoir été arrêté, a écrit une lettre à Kim Kardashian pour s’excuser de ce qu’ils lui avaient fait: “Après avoir vu votre émotion et réalisé les dommages psychologiques que nous vous avons causés, j’ai décidé de vous écrire, de ne recevoir aucune sorte d’indulgence. Sachez que je compatis à la douleur que vous et vos enfants, votre mari et vos proches ressentez J’espère que cette lettre vous permettra d’oublier lentement le traumatisme que vous avez subi.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :