Les 5 raisons incroyables pour lesquelles Batman refuse de tuer ses ennemis ! Découvrez la véritable raison derrière son choix inébranlable, ça va vous scotcher !




Pourquoi Batman ne tue jamais ses ennemis ? 5 raisons !

Pourquoi Batman ne tue jamais ses ennemis ? 5 raisons !

L’honneur et la moralité

En changeant son costume de milliardaire pour le noir opaque, Batman souhaite faire du bien. Et le bien véritable ne peut être fait en bafouant la moralité. À cet effet, Batman croit que tuer est une violation de l’intégrité humaine. Selon lui, chaque vie a de la valeur, même celle des criminels. Aussi, tuer le conduirait à descendre au rang des ennemis qu’il combat. Son unique objectif, c’est de faire de Gotham un meilleur endroit. Voilà pourquoi il dit dans The Dark Knight : “Ne traitez pas les mauvaises personnes de la même façon qu’elles vous traitent. Répondez à leur égoïsme par la gentillesse. C’est le seul moyen pour que ce monde devienne un meilleur endroit où vivre.”

Préserver son humanité

Dans l’histoire, la majorité des personnes qui ont tué une fois ont fini par basculer dans les ténèbres. En effet, tuer peut corrompre la psyché d’une personne et le mener très loin de son humanité.

À maintes reprises, Batman a souhaité tuer ses ennemis. Mais il se souvient de la raison pour laquelle il a troqué son étiquette de milliardaire contre celle d’une chauve-souris : la justice. C’est la raison pour laquelle il est différent de ses ennemis. En refusant de tuer, il veut demeurer un homme de bien et de justice.

Lire cela :   Le documentaire explosif du numéro 1 de YouTube fait sensation et attire tous les regards !

Demeurer un exemple pour la société

À Gotham City, Batman est un symbole d’espoir et de justice. Par ses agissements, le héros masqué souhaite garder cette image de lui-même. Il cherche non seulement à inspirer la population, mais aussi tous ces criminels qui ont sombré dans le crime à cause de la justice. En choisissant de ne pas tuer, il s’efforce de prouver à tous qu’on peut rendre justice sans prendre par l’extrême violence. “Parfois, tout ce qui compte, c’est la justice. Peu importe si c’est contre tes valeurs, tu dois être juste”, dit-il.

Arrêter les cycles de violence

S’adressant à son majordome, Batman affirme : “Les criminels sont comme les mauvaises herbes, Alfred, si tu en arraches un, une autre pousse à sa place.”

Le justicier de Gotham sait que la vengeance et la violence créent des cycles interminables. Alors, en refusant de tuer ses adversaires, il espère briser ce cycle et contribuer à diminuer la criminalité et la violence à Gotham.

Seconde chance vers la rédemption

Batman est un homme de bien qui pense que chacun a un potentiel en lui. En laissant la vie sauve à ses ennemis, il leur donne une seconde chance pour se racheter et trouver leur chemin vers la réhabilitation.

Bien que les films, séries et comics ne développent pas souvent ces côtés de ses ennemis, l’homme masqué montre assez d’exemples pour influencer ses adversaires, comme ce fut le cas de Joe Hill dans les comics.

Enfin, les raisons développées ici ne tiennent compte que du Batman originel, dont les comics ont parlé et que les films et séries ont adapté. Il existe un univers parallèle où Batman sombre dans la violence et tue ses ennemis.

Lire cela :   La folie aux éclats : plongez dans cette hilarante série qui révolutionne les codes de la santé mentale !


Alexandre Potins de stars
Les derniers articles par Alexandre Potins de stars (tout voir)
Lire cela :   Le nouveau chef-d'œuvre du créateur de The Boys débarque sur Netflix ce week-end - Attendez-vous à être époustouflés !

Laisser un commentaire