Le sombre panthéon des seigneurs impitoyables : découvrez les 10 barons de la drogue les plus redoutables et invincibles de tous les temps !




Les barons de la drogue les plus puissants de tous les temps

Les barons de la drogue les plus puissants de tous les temps

Introduction

Au sommet de leur puissance, certains barons de la drogue ont semé la terreur et influencé des décisions politiques et judiciaires. Leurs noms, synonymes de frisson pour certains, mais de fascination pour d’autres, sont ancrés à jamais dans l’histoire.

La hiérarchie de cette liste est à prendre avec des pincettes. En effet, il est difficile d’obtenir un classement exact du fait de l’insuffisance de données. La raison est que nombre de ces figures mafieuses étaient passées maîtres dans l’art de la discrétion. Ils ont appris à opérer dans l’ombre. Cette liste est donc basée sur les informations ayant été révélées aux médias.

10 – Frank Lucas – Superfly

Frank Lucas était un trafiquant de drogue américain actif entre 1960 et 1970. Ainsi, il a dirigé l’une des opérations de trafic d’héroïne les plus importantes et lucratives aux États-Unis. Concrètement, il a importé de la drogue du Vietnam, en utilisant des soldats américains pour transporter l’héroïne dans des cercueils de rapatriement militaires. Lucas a été reconnu pour avoir vendu de l’héroïne de haute qualité. Son histoire a été romancée et adaptée au cinéma dans le film American Gangster (2007), dans lequel il a été interprété par Denzel Washington. Il est décédé le 30 mai 2019, à 88 ans, dans le New Jersey.

Lire cela :   Découvrez les 10 manipulateurs d'ombres les plus effroyables de tous les temps, prêts à hanter vos pires cauchemars !

9 – Gilberto Rodríguez Orejuela – Le Joueur d’échecs

Gilberto Rodríguez Orejuela était l’un des fondateurs et des chefs du cartel de Cali. C’était l’un concurrent majeur du cartel de Medellín en Colombie. Le cartel de Cali était impliqué dans le trafic de cocaïne et d’autres activités criminelles à grande échelle. En 1995, Gilberto Rodríguez Orejuela a été arrêté par les autorités colombiennes et extradé vers les États-Unis en 2004. Aux États-Unis, il a été condamné pour trafic de drogue et blanchiment d’argent.

8 – Nemesio Oseguera Cervantes – El Mencho

Il est le chef présumé du cartel Jalisco Nouvelle Génération (CJNG), un groupe criminel très violent et puissant au Mexique. Aujourd’hui âgé de 57 ans, il aurait été impliqué dans le trafic de cocaïne, de méthamphétamines, d’héroïne et d’autres drogues. Il en exportait vers les États-Unis et d’autres destinations. Le gang entretiendrait également des activités de blanchiment d’argent et de trafic d’armes. Le CJNG est réputé pour sa brutalité. Le gang a mené des attaques violentes contre des rivaux, des forces de sécurité et d’autres groupes. Malgré les efforts des autorités mexicaines et internationales pour le capturer, El Mencho est resté en liberté. De fait, cette habileté à échapper à la capture a fait de lui une figure énigmatique. Le gouvernement des États-Unis a offert une récompense substantielle pour des informations conduisant à son arrestation.

7 – Ismael Zambada – El Mayo

Zambada est l’un des membres fondateurs et leaders du cartel de Sinaloa. C’était l’un des chefs les plus influents du cartel. Bien que peu connu du grand public, il aurait occupé des postes de haut niveau dans l’organisation. Il aurait coordonné les opérations du cartel, y compris le trafic de drogue, le blanchiment d’argent et d’autres activités criminelles. El Mayo a ainsi travaillé étroitement avec El Chapo. Mais il a préféré faire profil bas. C’est apparemment qui lui a permis de maintenir son influence durant plusieurs années et d’éviter la capture. Zambada aurait trafiqué de divers types de drogues. Il commercialisait de la cocaïne, de la marijuana et des opiacés à travers des réseaux de distribution et de transport complexes.

Lire cela :   Dévoilement choquant : Découvrez les 5 femmes tueuses en série les plus redoutables - leur maîtrise du crime vous laissera sans voix !

6 – Rafael Caro Quintero – R1

Rafael Caro Quintero a fondé le cartel de Guadalajara avec Miguel Ángel Félix Gallardo et Ernesto Fonseca Carrillo. Il aurait trafiqué de drogue depuis les années 1970. Ce serait l’un des plus grands cultivateurs de cannabis de l’histoire avec un record de 80 hectares. L’une des principales activités du cartel de Guadalajara était en fait la culture et le trafic de marijuana. Ils opéraient principalement dans l’État de Sinaloa, au Mexique. Caro Quintero aurait aussi été impliqué dans l’enlèvement, la torture et le meurtre de l’agent de la DEA Enrique Camarena en 1985, plus connu sous le nom de « Kiki ». Il a été arrêté en 1985 et condamné pour le meurtre de ce dernier ainsi que pour d’autres activités criminelles. Cependant, en 2013, un tribunal mexicain a annulé sa condamnation en raison de vices de procédure. Naturellement, cela a suscité l’indignation aux États-Unis et au Mexique.

5 – Amado Carrillo Fuentes – Le Seigneur des Cieux

Né le 17 décembre 1956, Amado Carrillo Fuentes a dirigé le cartel de Juárez au Mexique. La DEA le considérait comme l’un des trafiquants de drogue les plus influents du monde. À partir de 1986, il transportait de la cocaïne pour Pablo Escobar au travers d’une petite flotte d’avions qu’il mise en place. Son surnom lui vient d’ailleurs de cet attrait particulier pour les avions. En fait, il a pris la tête du cartel après avoir fait assassiner son prédécesseur Rafael Aguilar Guajardo. Il l’avait rencontré lorsqu’il travaillait au service de renseignement mexicain. Fuentes était d’ailleurs réputé pour sa discrétion et son habileté à échapper aux autorités. Ainsi, il aurait utilisé des stratégies sophistiquées pour éviter la capture. Il savait modifier son apparence physique et utilisant de fausses identités. Au final, le Seigneur des c

Lire cela :   Dévoilement choquant : Découvrez les 5 femmes tueuses en série les plus redoutables - leur maîtrise du crime vous laissera sans voix !
Alexandre Potins de stars

Laisser un commentaire