Le scandale des locataires qui se voient accorder tous les droits : Peuvent-ils vraiment couper un arbre du jardin ? Découvrez la vérité dérangeante qui déchaine les passions !





Le droit de couper un arbre en location

Le droit de couper un arbre en location

Introduction

Dans une location à l’année, est-ce qu’un locataire a le droit de couper un arbre ? Voici la réponse du point de vue de la loi.

Continuons du côté du jardin

Maintenant que vous savez si vous avez le droit de mettre une piscine chez vous en location, continuons du côté du jardin. Quand on est locataire, avez-vous le droit de couper un arbre gênant ou mort ? Voici tout ce que vous devez savoir, y compris sur vos obligations pour l’entretien du terrain.

Vous êtes locataire : avez-vous le droit de couper un arbre ?

S’il s’agit de tailler un arbre, sans l’abattre, oui, vous avez totalement le droit de le faire sans avertir le propriétaire des lieux. En tant que locataire, vous êtes en charge de l’entretien du jardin et donc de la taille des arbres. Vous pouvez le faire vous-même ou faire appel à un professionnel, à vos frais uniquement. Par contre, s’il s’agit d’abattre un arbre, notamment parce qu’il est mort ou qu’il vous gêne, vous n’en avez pas le droit sans demander son accord au bailleur. En effet, vous avez le droit de modifier un peu les lieux en location, par exemple repeindre les murs. Mais, vous n’avez pas le droit de faire des transformations. Abattre un arbre constitue une transformation du lieu car cela peut changer la luminosité du bien, l’ombrage du terrain, le vis-à-vis. En abattant un arbre, vous pouvez éventuellement dévaloriser le logement, ce qui peut empêcher le bailleur de relouer correctement l’habitation après votre départ de la location. Pour abattre un arbre sur le terrain en location, vous devez donc demander l’accord du bailleur et obtenir son accord favorable par écrit (mail ou courrier). Vous procéderez alors à l’abattage après la date de sa réponse favorable. Si vous abattez l’arbre en tant que locataire sans l’accord du bailleur, vous vous exposez à une retenue sur caution lorsque de votre état des lieux de sortie.

Location : vous êtes en charge de l’entretien courant du jardin

Lorsque vous êtes locataire, vous avez la charge de l’entretien courant et des petites réparations sur l’ensemble de la location, y compris le jardin. Vous devez donc entretenir la pelouse, les plantes, les arbres, la terrasse, la piscine, les allées, présents sur la propriété. Vous devez donc faire la taille des arbres pour que ceux-ci soient esthétiques et qu’ils ne gênent personne, tondre la pelouse pour éviter que le terrain ne devienne impraticable… Le tout à votre charge. C’est à vous de payer les intervenants ou le matériel dédiés à la tonte ou à la taille, à l’élagage.

Entretien des extérieurs en location : qui paie quoi ?

  • Travaux d’entretien
    • Locataire ou bailleur
  • Débouchage des évacuations sur un balcon
    • Locataire
  • Entretien, graissage et remplacement des lames sur les volets et grilles
    • Locataire, sauf si vétusté constatée par un professionnel
  • Boîte aux lettres : Entretien, remplacement serrures et gonds, remplacement des clés
    • Locataire, sauf si vétusté constatée par un professionnel
  • Entretien, taille et remplacement des haies et arbustes
    • Locataire
  • Taille, entretien et élagage des arbres
    • Locataire
  • Réparations des portillons
    • Locataire, sauf si vétusté constatée par un professionnel
  • Entretien et tonte de la pelouse
    • Locataire
  • Entretien et démoussage de la terrasse
    • Locataire
  • Remplacement de batterie de boîtes aux lettres
    • Bailleur
  • Réparation des canalisations
    • Bailleur

En conclusion, en tant que locataire, vous avez le droit de couper un arbre en le taillant dans la mesure où cela ne constitue pas une transformation du lieu. Cependant, pour abattre un arbre, vous devez obtenir l’accord écrit du bailleur. N’oubliez pas que vous êtes responsable de l’entretien courant du jardin, incluant la taille des arbres. Suivez ces règles pour éviter des problèmes lors de votre état des lieux de sortie et pour préserver la valeur du logement.

Alexandre Potins de stars
Lire cela :   Révélez en exclusivité les clés secrètes d'un compromis de vente ! Ne manquez pas ces conditions suspensives à connaître absolument pour conclure une transaction immobilière sans faille !

Laisser un commentaire