Le prince Albert de Monaco baisse son salaire de plus de 5 millions d’euros pendant la crise du coronavirus


La crise du coronavirus se traduit non seulement par une crise sanitaire, mais aussi économique, ébranlant de nombreux pays, leurs sociétés et leurs infrastructures, et tous ces pays commencent à prendre conscience des conséquences que cette pandémie va laisser à travers le monde.

Albert de Monaco au dîner d'intronisation de Naruhito du JaponAlbert de Monaco au dîner d’intronisation de Naruhito du Japon

Le prince Albert de Monaco, qui a été testé positif audit virus, mais qui s’est déjà rétabli et fait du télétravail, fait partie des personnes qui ont décidé de prendre une mesure exemplaire, une mesure très applaudie qui fait référence aux effets économiques sur son pays. C’est par une communication puisqu’il a fait savoir qu’il a pris la décision de réduire son salaire de près de 40 %, un chiffre très élevé et qu’il a réussi à laisser bouche bée les citoyens de son pays.

Mais si cette réduction sonne déjà comme une grosse, elle le paraît encore plus lorsqu’elle est traduite en chiffres, car au regard de son indemnité annuelle, son salaire est réduit de plus de 5 millions d’euros, passant de 13,2 millions à 8 rien de plus et rien de moins.

Alberto de Monaco au Global Ocean Gala 2020Alberto de Monaco au Global Ocean Gala 2020

On pouvait lire dans le communiqué les mots suivants : « La gravité de la situation nécessite une gestion financière rigoureuse accompagnée d’efforts importants, notamment dans le but d’une réduction globale des dépenses de l’Etat. Et vous pouvez continuer à lire : « SAS le Prince Souverain a décidé de réduire les frais de fonctionnement du Palais avec près de 40% de moins que son effectif, qui passe de 13,2 millions d’euros à 8 millions d’euros. Le Prince Souverain a pleinement confiance dans la solidité du modèle économique et social de la Principauté de Monaco pour surmonter cette crise sanitaire et ses conséquences économiquessans précédent dans notre pays.

Lire cela :   Oprah Winfrey prend parti dans la "guerre" entre Kate Middleton et Meghan Markle

Une décision très applaudie.

Cette attitude face à un tel moment d’incertitude et de peur a été largement applaudie à travers les réseaux sociaux, recevant de nombreux commentaires louant cette décision. Certains messages disaient : “Tes parents seraient fiers de toi” ou “Je devrais donner des cours d’économie à Macronqui va faire payer les pauvres ».

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :