La vraie révélation : Découvrez le terrible échoïsme, l’obsession de plaire à tout prix qui régit nos vies !




L’échoïsme : quand plaire devient une obsession


L’échoïsme : quand plaire devient une obsession

“On ne peut pas plaire à tout le monde”. Cela résumerait à la perfection la situation des personnes souffrant d’échoïsme. Avez-vous déjà entendu parler de ce trouble de la personnalité ? Si ce n’est pas le cas, vous avez au moins une fois dans votre vie, croisé une personne qui en souffre sans le savoir.

Le syndrome d’Echo : qu’est-ce que c’est ?

Ce qu’il faut tout d’abord préciser, c’est qu’officiellement l’échoïsme n’est pas reconnu comme un trouble de la personnalité à proprement parlé ou comme une maladie psychiatrique. Toutefois, il faut noter qu’il s’agit d’un comportement, qui, tout comme celui du syndrome de la gentille fille, est pathologique. Cela explique donc le fait qu’on le considère comme anormal et nuisible pour les personnes qui en souffrent.

Le terme d’échoïsme a été inspiré de la mythologie grecque. Il fait référence à Echo, une nymphe des montagnes et des bois, réputée pour sa belle voix et son bavardage incessant. Elle était l’une des Oreades et elle servait la déesse Artémis, déesse de la chasse et de la nature sauvage.

Lire cela :   Préparez-vous à être bluffés par cette déclaration à couper le souffle qui vous fera cliquer : "Oubliez les relations amoureuses, VOUS êtes sur le point de vivre quelque chose d'extraordinaire !"

L’échoïsme est donc considéré comme l’exact contraire du narcissisme et de l’égoïsme. Les personnes qui en souffrent ressentent une peur panique à l’idée d’être perçues comme “spéciales” par leur entourage. Paradoxalement, il s’agit de personnes qui font tout pour plaire aux autres. À tel point, qu’elles en arrivent à négliger leurs désirs propres pour satisfaire ceux des autres. Les échoïstes n’ont aucune tendance narcissique. Elles sont souvent des personnes qui n’ont aucune confiance en elles et qui ont besoin de l’approbation des autres.

Qui est susceptible de souffrir d’échoïsme ?

Les personnes souffrant d’échoïsme ont une capacité hors du commun à s’ignorer et à mettre en avant les autres, par-dessus tout.

Il y a quelques années, ce type de comportement aurait été perçu comme une extrême gentillesse, voire une certaine forme de dépendance. Aujourd’hui, cependant, on se rend compte qu’il s’agit d’une attitude toxique pour la personne. Elle a en effet de nombreuses répercussions sur la vie des personnes qui en sont atteintes.

Les personnes que l’on dit échoïstes ont un réel problème d’estime de soi. Elles ne perçoivent leur importance qu’en fonction de ce que les autres pensent d’elles. Cela leur permet de se valoriser.

En étant au contact de parents pervers narcissiques ou manipulateurs, l’enfant va inconsciemment se construire en évitant de reproduire les mêmes schémas que ses parents.

Les psychiatres ne sont pas parvenus à trouver de lien direct entre le développement d’un comportement échoïste et la génétique. Toutefois, ce qu’il est admis, c’est que sur la plupart des personnes qui souffrent de ce trouble, on remarque qu’au moins un des parents était narcissique. L’enfant se sent responsable de la satisfaction de ce parent ou de son bonheur.

Lire cela :   Découvrez l'incroyable symptôme qui transforme votre vie : le phénomène de la fée clochette !

Echoïsme et altruisme : quelle est la différence ?

Un altruiste prendra plaisir à rendre service aux autres, sans pour autant se définir en fonction de la perception qu’auront les gens de son attitude. L’échoïste en sera incapable.

Les échoïstes ont aussi tendance à souffrir d’hypersensibilité émotionnelle. Il suffit qu’ils remarquent la désapprobation chez les autres pour être déstabilisés. Pour éviter cette confusion, ils vont donc pousser très loin leur recherche de plaire.

Ce type de comportement dépasse donc largement ce que l’on attend d’une personne altruiste. L’échoïste quant à lui se sentira profondément blessé si ses efforts ne sont pas appréciés à leur juste valeur selon lui. Il ne va cependant pas l’exprimer ouvertement, mais va profondément en souffrir et ruminer ce qu’il aurait mal fait.

Quels sont les conséquences de l’échoïsme ?

Le trouble de la personnalité dépendante ou échoïsme est caractérisé par un besoin excessif d’être aimé, une peur intense d’être abandonné, une difficulté à revendiquer ses décisions et une tendance à se soumettre aux autres. Les conséquences de ce trouble peuvent être significatives et affecter divers aspects de la vie d’une personne.

  • Difficulté à établir des relations saines
  • Excessive dépendance aux proches
  • Perception négative de sa propre valeur
  • Difficulté à se sentir compétent et digne d’amour et d’attention
  • Besoin constant de validation et d’approbation


Alexandre Potins de stars
Les derniers articles par Alexandre Potins de stars (tout voir)
Lire cela :   L'amour maudit : une déclaration bouleversante qui défie le destin

Laisser un commentaire