La vérité choquante : le camping sauvage en France est-il le secret le mieux gardé des aventuriers ? Découvrez cette incroyable expérience qui défie les règles !



Le camping sauvage en France : règles et autorisations

Le camping sauvage en France : règles et autorisations

Est-il autorisé de faire du camping sauvage en France ?

Le camping sauvage consiste à poser la tente où on veut pour passer la nuit, mais est-ce autorisé en France ? Vous voulez partir en vacances ou en week-end et faire du camping sur place ? Si vous ne désirez pas payer un emplacement de camping, il vous reste l’option du camping sauvage, mais est-ce autorisé en France ? Faisons le point sur les règles et modalités à respecter.

Le camping sauvage est-il légal en France ?

Le camping sauvage, comme l’est le bivouac, est une pratique qui consiste à faire une halte pour une nuit ou plusieurs jours sur un terrain non prévu pour le camping. On parle de camping sauvage lorsque le voyageur ou le randonneur pose sa tente, accompagnée ou non d’un véhicule, sur un terrain privé, ou encore sur la voie publique (par exemple dans une forêt publique, un parc public, etc).

D’après le décret du 28 décembre 2015 présent dans le Code de l’urbanisme, « le camping est librement praticable, hors de l’emprise des routes et voies publiques, avec l’accord de celui qui a la jouissance du sol, sous réserve, le cas échéant, de l’opposition du nu-propriétaire ». Ainsi, vous pouvez faire du camping sauvage uniquement si vous avez l’accord du propriétaire du terrain où vous campez.

Lire cela :   Explosez votre été avec ces expériences uniques pour des séjours inoubliables!

Dans ce cadre vous avez deux choix :

  • Demander l’accord écrit au propriétaire du terrain avant de camper.
  • Camper sur des zones où le camping sauvage est autorisé en amont.

Les lieux où le camping sauvage est interdit

En effet, il existe déjà plein de lieux où le bivouac est d’office autorisé et plein de lieux où il est d’office interdit. Par exemple, sauf dérogation ou accord du propriétaire du terrain, le camping sauvage est interdit dans ces lieux :

  • Sur un terrain privé qui ne vous appartient pas.
  • À proximité de la mer, sur la plage par exemple.
  • Dans un site ou un espace naturel protégé par leur caractère historique, artistique, scientifique.
  • Sur les routes et les voies publiques.
  • Dans un périmètre de 200 m autour des points de pompage des eaux dédiées à la consommation.
  • Dans un périmètre de 500 mètres autour des sites patrimoniaux et monuments historiques.
  • Certaines zones peuvent interdire le bivouac par le plan local d’urbanisme. Il faut toujours se renseigner auprès de la mairie.

Les lieux où le camping sauvage est autorisé

Le camping sauvage est autorisé dans ces lieux :

  • Tous les lieux exceptés ceux cités ci-dessus, sauf si vous avez une dérogation ou l’autorisation du propriétaire.
  • Dans la plupart des parcs naturels. Attention, veillez toujours à vous renseigner avant de camper !

Règles à respecter lorsque vous campez

Sachez toutefois qu’il y a des règles à respecter si vous faites du camping sauvage, même si vous vous trouvez sur un emplacement autorisé. La loi demande notamment aux campeurs de rester discrets et de faire le moins de bruits possible, de privilégier les zones sans risque d’inondation, d’éviter les grosses installations, de ne pas laisser traîner ses affaires après son passage, de ne pas laisser des déchets sur place, d’effacer toute trace de son passage après votre départ.

Lire cela :   Découvrez les 10 villes paradisiaques où la vie est un véritable rêve en France!

Pouvez-vous faire un feu de camp lors de votre bivouac ?

L’article L131-1 du code forestier interdit d’allumer un feu de camp à moins de 200 mètres d’une forêt ou de tout parc boisé. Il est aussi interdit de faire un feu sur un chemin ou une route, en ville, ou encore à moins de 200 m d’un point de pompage de l’eau, dans un site patrimonial ou historique. Le feu de camp peut aussi être interdit par des arrêtés préfectoraux. Il faut donc se renseigner sur la question auprès de la commune. Hormis ces interdictions, oui, vous pouvez faire un feu de camp. Mais, veillez à bien protéger les lieux et à ne pas laisser de traces du feu après votre départ.

Conclusion

Le camping sauvage peut être une expérience passionnante pour les amateurs de nature et d’aventure. Cependant, il est essentiel de connaître les règles et les autorisations afin de préserver l’environnement et de respecter les propriétaires des terrains. En France, le camping sauvage est autorisé avec l’accord du propriétaire du terrain ou dans des zones spécifiques. Il est également important de respecter certaines règles essentielles, telles que la discrétion, la propreté, et la sécurité lors de la pratique du camping sauvage. En respectant ces règles, vous pourrez profiter pleinement de votre expérience de camping sauvage en France.

Alexandre Potins de stars
Les derniers articles par Alexandre Potins de stars (tout voir)
Lire cela :   Découvrez 6 idées d'hébergements spectaculaires qui vont révolutionner votre expérience de voyage !

Laisser un commentaire