La révélation explosive : Pluton perd son statut de planète et réécrit l’Histoire de notre système solaire !




Pourquoi Pluton n’est plus considérée comme une planète

Pourquoi Pluton n’est plus considérée comme une planète

Beaucoup pensent encore qu’il existe 9 planètes, mais en fait il n’y en a plus que 8 après la destitution de Pluton. Cette décision a été prise par l’Union astronomique internationale (UAI) le 24 août 2006. Voici pourquoi !

Une nouvelle définition des planètes par l’UIA

Rappelons que Pluton est beaucoup plus petite que les huit planètes du système solaire. Il a un diamètre d’environ 2 377 kilomètres. C’est beaucoup plus petit que la Terre et plusieurs lunes de planètes géantes comme Jupiter et Saturne. Mais ce n’est pas la raison qui a fait que ce corps céleste ait été déclassé.

Concrètement, les 3 critères fondamentaux qui déterminent la nature d’une planète selon l’UAI sont :

  • orbiter autour du Soleil
  • avoir une masse suffisante pour que sa gravité lui donne une forme presque sphérique
  • avoir « nettoyé » sa zone orbitale, c’est-à-dire qu’il doit avoir éliminé ou dominé tous les autres objets gravitant dans son orbite

Le corps doit orbiter autour du Soleil

En effet, de nombreux astres du système solaire ne tournent pas autour de l’étoile. C’est le cas, par exemple, de la Lune terrestre et des satellites de Jupiter. Aussi, les corps célestes similaires qui tournent autour d’autres étoiles ne peuvent pas être considérés comme des planètes, mais des « exo-planètes ».

Lire cela :   Découvrez la vérité choquante sur l'impact réel de la pleine lune !

Le corps doit être assez gros pour être sphérique

Pour qu’un astre devienne vraiment sphérique, il faut qu’il y ait assez de matière. C’est une condition nécessaire pour que la force de gravitation pousse toute la matière à former une sphère. Si elle n’est pas remplie, l’objet peut avoir la forme d’une patate, comme la comète Philæ.

Le corps doit être assez massif pour « nettoyer » sa zone d’influence gravitationnelle

Normalement, une protoplanète assez massive attire vers elle les autres corps par la gravité. Au final, ce processus aboutit à la formation d’un amas rocheux unique. Si c’est bien le cas, l’astre principal aura donc nettoyé sa zone d’influence gravitationnelle des débris rocheux environnants.

Pluton ne respecte pas la troisième condition

Pluton remplit les deux premiers critères, mais elle ne satisfait pas le troisième. En effet, sa zone orbitale est partagée avec d’autres objets de la ceinture de Kuiper. Il s’agit d’une région de petits objets glacés située au-delà de l’orbite de Neptune. Pluton n’a pas « nettoyé » cette zone, car il y a des milliers de petits astres qu’il n’a pas attirés vers lui.

La naissance d’une nouvelle catégorie de planètes : les planètes naines

La découverte d’autres objets de la ceinture de Kuiper similaires à Pluton a conduit à des remises en question sur la classification de Pluton en tant que planète. Certains astronomes se sont demandé que si Pluton était considéré comme une planète, de nombreux autres objets de la ceinture de Kuiper doivent également être classés comme tels. La définition établie par l’UAI a ainsi permis de trancher définitivement sur le sujet.

Lire cela :   Des microbes défient la mort humaine selon une étude stupéfiante - vous ne croirez pas ce que nous avons découvert!

Découverte en 1930, Pluton s’est ainsi vue destituée de son statut de planète. Mais déclassifier Pluton ne suffisait pas pour résoudre la polémique. Il fallait également trouver la place qui lui correspond. Et c’est ainsi que la nouvelle catégorie de corps céleste est née : planète naine. L’ancienne neuvième planète est ainsi classée parmi d’autres corps similaires comme Cérès et Xena. Le terme planète naine désigne donc tout type d’objet céleste qui partage certaines caractéristiques avec les planètes, mais qui n’a pas nettoyé sa région orbitale des autres corps. Outre Pluton, citons à titre d’exemple Éris, Cérès, Hauméa et Makémaké.

Intrigues et controverses autour de Pluton

Depuis sa découverte par l’astronome américain Clyde Tombaugh, Pluton a toujours intrigué les chercheurs. Bien qu’il ait une atmosphère, celle-ci est très ténue par rapport à celles des autres planètes du système solaire. Cette atmosphère est principalement composée d’azote, de monoxyde de carbone et de méthane. Et elle n’est que très peu dense. Par ailleurs, les autres corps du système solaire sont rocheux ou gazeux et orbitent de manière circulaire autour du soleil. Pluton, par contre, est largement formé de glace. De plus, il suit une orbite très longue et excentrée. C’est pourquoi il met 247 années pour faire le tour du Soleil. En outre, Pluton est bien plus petit qu’on le pensait au moment de sa découverte, il est même plus petit même que notre Lune.


Alexandre Potins de stars
Les derniers articles par Alexandre Potins de stars (tout voir)
Lire cela :   Découvrez comment la couleur de vos yeux peut avoir un impact incroyable sur votre capacité de lecture !

Laisser un commentaire