La reine Sofia assiste à un concert en hommage aux victimes de la Shoah


Le 27 janvier, ils ont accompli 75 ans depuis la libération du camp de la mort nazi d’Auschwitz-Birkenau. Pour commémorer ceux qui sont morts de cette marque noire dans l’histoire de l’humanité, le Centro Sefarad-Israel a organisé la Mois de la mémoire de l’Holocausteau cours de laquelle de nombreux événements se déroulent.

La reine Sofía lors d'un concert en hommage aux victimes de l'HolocausteLa reine Sofía lors d’un concert en hommage aux victimes de l’Holocauste

Entre autres, le mardi 28 a concert au Palais Royal de Madrid par le groupe à cordes Ensemble Praeterum, que la reine Sofia ne voulait pas manquer. Cet hommage aux victimes de l’holocauste a été organisé par le Patrimoine national, le ministère des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération et le Centre Sefarad-Israël.

La reine Sofia a présidé le spectacle émouvant avec l’agréable compagnie de sa sœur la princesse Irène de Grèce. Il n’a pas non plus oublié de saluer, avant le début du spectacle, trois rescapés de la barbarie nazie présents sur place.

Au concert qui a eu lieu un jour avant de célébrer les funérailles de l’infante Pilarinterprété « Liebesleid », l’une des compositions les plus connues de Fritz Kreisleren l’honneur dudit musicien, persécuté par le régime nazi.

La reine Sofía profite d'un concert en l'honneur des victimes de l'Holocauste naziLa reine Sofía profite d’un concert en l’honneur des victimes de l’Holocauste nazi

La visite de Felipe et Letizia

Le 27 janvier, la cérémonie de commémoration du 75e anniversaire de la libération des victimes de l’Holocauste s’est tenue à Auschwitz, à laquelle ont participé des représentants de quarante pays en hommage au défunt, parmi lesquels le roi Felipe et la reine Letizia ne pouvaient manquer. La visite officielle du roi et de la reine d’Espagne au camp d’extermination est un fait historiquequi n’a eu lieu que 30 ans plus tôt, lorsque le Le roi Juan Carlos et Sofia se sont rendus au même endroit en octobre 1989 à l’occasion d’une visite officielle en Pologne.

Lire cela :   Le rôle de Joaquin du Danemark dans l'histoire d'amour de Federico et Mary du Danemark

Dans le Première visite des rois Felipe et Letizia dans les camps d’extermination d’Auschwitz, a solennellement déposé une gerbe devant le soi-disant mur de la mort, où des milliers de personnes ont été abattues. Tout au long de la journée, ils ont participé avec d’autres chefs d’État à la journée commémorative.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :