La colère de Corinna face à la tromperie présumée d’Álvaro Orleans-Borbón avec ses vols privés avec le roi Juan Carlos


Il n’a pas fallu longtemps à Corinna Larsen (anciennement Corinna zu-Sayn Wittgenstein) pour répondre à l’interview qu’Álvaro Orleans-Borbón a accordée à El País. Dans ce document, le cousin éloigné du roi Juan Carlos a nié être sa figure de proue, mais confirmé avoir payé des vols privéscertains d’entre eux ont partagé avec Corinna.

Álvaro de Orleans-Borbón et Antonella RendinaÁlvaro de Orleans-Borbón et Antonella Rendina

La gagnante, alors que la polémique CNI bat son plein, s’est d’abord exprimée par l’intermédiaire de son avocat pour se défendre contre les propos de l’arrière-petit-fils de l’infante Eulalia. Ainsi, Robin Rathmell a communiqué à Vanitatis que bien qu’il soit vrai que Corinna était sur l’un de ces volsle nombre est rare et sera connu lorsque la liste des passagers sera connue.

Corinna veut exposer la supercherie

Après les propos de son avocat, c’est elle-même qui a souhaité ajouter d’autres déclarations. Le réalisateur a souligné que c’est Juan Carlos de Borbón qui a insisté pour qu’il vole dans des avions privés de jouir de la plus grande discrétion, ce qui l’a amené à accepter. À ce moment-là, il était libre, donc il n’y avait pas d’objection.

Le roi Juan Carlos et Corinna zu Sayn-Wittgenstein en AllemagneLe roi Juan Carlos et Corinna zu Sayn-Wittgenstein en Allemagne

Le problème est venu avec la fin définitive de la relation entre le roi Juan Carlos et Corinna. C’est à partir de là que ils lui ont demandé de payer à Álvaro Orleans-Borbón le prix des vols à laquelle elle était invitée à l’époque: “Ils m’ont piégé pour que je rembourse l’argent de leur cousin.”

L’Allemande d’origine danoise a indiqué que ses avocats ont demandé les listes de passagers des vols qu’elle a pris. Cependant, elle se plaint de n’avoir rien reçu, ce qui lui fait réfléchir. Quoi qu’il en soit, elle est certaine d’avoir raison et avertit que la supercherie sera révélée. Corinna précise à nouveau qu’elle ne va pas rester silencieuse.

Lire cela :   Harald de Norvège parle de la douleur qu'il ressent à la mort d'Ari Behn dans son discours du Nouvel An

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :