Gonzalo Vargas Llosa, sans mâcher ses mots : “Isabel Preysler manipule les gens à ses propres fins”


Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :