Dites adieu aux ballonnements grâce à ces 6 astuces naturelles – Révélation surprenante !






6 Astuces Naturelles pour Limiter les Ballonnements

6 Astuces Naturelles pour Limiter et Faire Ses Adieux aux Ballonnements

Les Ballonnements, c’est quoi ?

Les ballonnements sont des symptômes gênants et douloureux. Ils indiquent que vous avez un problème digestif ou que vous êtes intolérant à certains aliments. Rassurez-vous, il existe des solutions pour les maîtriser. Elles se trouvent dans votre alimentation et dans quelques bons réflexes à connaître.

Les ballonnements sont particulièrement désagréables et touchent beaucoup de personnes. Pourtant, on en parle encore trop peu. En effet, ces symptômes, qu’on nomme aussi flatulences ou gaz intestinaux, sont tabous dans la société, même si la parole se libère de plus en plus. Pour preuve, de nombreuses victimes osent prendre la parole pour évoquer leurs problèmes de digestion ou encore leurs maladies gastro-intestinales et leurs conséquences. Les recherches sur le microbiote ouvrent également les portes sur de nouvelles perspectives. Une chose est sûre, être ballonné peut dégrader la confiance en soi et les relations aux autres. Donc, cela impacte aussi bien la vie personnelle que professionnelle. Alors, il est urgent d’y remédier !

6 Astuces Naturelles pour Limiter les Ballonnements

Dans cet article, nous allons vous partager 6 astuces naturelles pour limiter et même faire ses adieux aux ballonnements.

Lire cela :   Découvrez-vous capable de repérer les papillons cachés en seulement 20 secondes ?

1. Une alimentation adaptée et équilibrée

Consommez des fibres insolubles

De manière globale, l’apport de végétal au quotidien est essentiel pour conserver une bonne santé. En effet, les fibres sont importantes, car elles nous apportent des nutriments, des vitamines ainsi que de bonnes bactéries, etc. Il existe deux types de fibres : les solubles et les insolubles. Celles qui nous intéressent pour limiter les ballonnements sont les fibres insolubles. Consommées avec modération, elles boostent le transit intestinal et diminuent la constipation. Pour intégrer des fibres insolubles dans votre alimentation, les fruits et légumes seront vos meilleurs alliés, mais pas seulement. En effet, vous pouvez aussi manger des céréales complètes, du son de blé, des amandes, des noix ou des graines de lin.

Évitez les aliments qui fermentent

Il faut éviter de manger des aliments très riches en glucides. Par exemple, les pommes de terre, les pâtes, le riz, le pain, etc. et les produits laitiers. En effet, leur consommation engendre une fermentation, une production de gaz et donc des ballonnements. Vous devez aussi limiter les crucifères comme le brocoli, le chou, le navet, le chou de Bruxelles, le chou-fleur ainsi que les légumineuses comme les lentilles, les pois et les haricots secs.

Attention aux aliments riches en FODMAP

Dans la même continuité, d’autres aliments ne sont pas recommandés en cas de ballonnements. Par exemple, vous pouvez complètement supprimer, durant un mois, certaines classes d’aliments avant de les réintroduire petit à petit. Voici les aliments riches en FODMAP à éviter pour remettre à neuf votre tube digestif : asperges, ail, poireau, oignon, blé ; lait, produits laitiers, margarine, fromages à pâte molle non affinés ; légumineuses, lentilles, pois chiches ; miel, pomme, mangue, poire ; pomme, abricot, avocat, cerise, nectarine, poire, prune, champignons, sorbitol, xylitol.

Lire cela :   Découvrez la vérité choquante : l'Alzheimer et la démence ne sont pas la même chose. Voici ce que vous devez absolument savoir.

2. Le fenouil, l’aliment phare anti-ballonnement

Parmi les légumes, un aliment se détache du lot, car il est particulièrement puissant et efficace contre les ballonnements. Il s’agit du fenouil qui doit être mangé idéalement entre les repas. Certaines personnes ont l’habitude de terminer le repas en mangeant quelques feuilles de fenouil cru trempé dans de l’huile d’olive. Vous avez le choix de sa forme de consommation : huile essentielle, graines, infusion, teinture.

3. Bannissez les boissons gazeuses et les chewing-gums

Si vous souffrez de problèmes de gonflements, les sodas et les gommes à mâcher sont à éliminer de vos habitudes. Les ballonnements sont causés par une accumulation d’air et de gaz dans les intestins. Alors, si vous buvez des boissons gazeuses, du gaz va se libérer dans votre corps et vous n’avez clairement pas besoin de ce surplus. Concernant les chewing-gums, votre tube digestif va travailler pour rien et accumuler de l’air.

4. Le charbon végétal absorbe les gaz

Les personnes victimes de ballonnement ont sûrement déjà entendu parler du charbon végétal ou charbon actif. Ce n’est pas une légende et il peut vraiment vous soulager. Cette poudre noire est obtenue par la combustion à forte température de bois, de coques de noix de coco ou encore de noyaux d’olives. En carbonisant ces produits, la matière végétale va se purifier et accroître la porosité. Le charbon végétal est capable d’absorber jusqu’à 100 fois son volume en gaz. N’hésitez pas à essayer ce complément alimentaire naturel que vous pouvez trouver en poudre ou en gélules dans des magasins biologiques ou des herboristeries.

Lire cela :   Découvrez le syndrome de la chaise : comment un simple objet pourrait être à l'origine de tous vos maux !
Alexandre Potins de stars

Laisser un commentaire