Découvrez l’ultime secret pour obtenir votre crédit immobilier ! Ne passez pas à côté de notre déclaration révolutionnaire qui fera vibrer les banques et vous permettra de réaliser tous vos rêves immobiliers !




L’épargne résiduelle : la nouvelle exigence des banques pour obtenir un crédit immobilier

L’épargne résiduelle : la nouvelle exigence des banques pour obtenir un crédit immobilier

Les temps sont durs pour les banques et les emprunteurs

Obtenir un crédit immobilier n’est plus aussi facile qu’avant. Les règles s’additionnent, les conditions d’obtention se durcissent et les taux ne cessent d’augmenter. L’épargne résiduelle fait partie des indispensables à avoir pour obtenir un prêt. Sans elle, difficile de passer la porte d’une banque…

De quoi s’agit-il ?

Les temps sont durs pour les banques et les emprunteurs. Le trajet pour décrocher un prêt n’est pas un long fleuve tranquille, mais plutôt le parcours du combattant ! En effet, actuellement, on entend plus parler de dossiers de crédit refusés qu’acceptés. Même si vous avez une capacité d’emprunt, cela ne suffit clairement plus et cette dernière a été largement réduite avec l’augmentation des taux. Pour preuve, ils sont passés de 0,64% en février 2022 à 3,28% en juin 2023. En plus, les futurs propriétaires devront respecter une panoplie de critères avant d’atteindre le Graal : taux d’usure, taux d’endettement (environ 35%), limite de la durée d’emprunt (25 ans), montant minimum d’apport personnel et en plus cette fameuse épargne résiduelle qui nous intéresse dans cet article.

L’épargne résiduelle à ne pas confondre avec l’apport personnel

Avoir un apport personnel est indispensable pour emprunter. En effet, ce dernier va couvrir les différents frais, comme les frais de notaire par exemple. En général, les établissements bancaires exigent un apport de 10 % par rapport au projet global, comprenant toutes les dépenses et le crédit. Celui-ci n’a rien à voir avec l’épargne résiduelle qui représente les fonds restants après la déduction de toutes ces dépenses et donc après l’opération. C’est d’ailleurs aussi un moyen de négocier plus facilement son taux. Cette dernière est plus importante qu’on ne le croit, car elle peut s’élever à 20 ou 30 % du montant du projet.

Lire cela :   Attention ! Découvrez comment éviter de vous faire arnaquer par les listes et préparez-vous à être stupéfait !

Par exemple, pour acheter un appartement à 300 000 euros, il faudra 90 000 euros d’argent de côté.

  • Achat d’un bien immobilier à 300 000 euros
  • Apport personnel 10 %
  • Épargne résiduelle 20 %
  • Total des fonds personnels pour l’opération

30 000 euros

60 000 euros

90 000 euros

Pourquoi est-ce une nouvelle exigence des banques ?

Rentrer dans les cases, avoir des relevés de compte parfaits et sans incident de paiement, un CDI et un apport personnel, ne suffiront donc pas pour devenir propriétaires. L’épargne résiduelle est imposée par les établissements bancaires pour deux raisons.

Gérer les imprévus de la vie

Vous devez avoir assez d’argent de côté en cas de dépenses inattendues. En effet, si votre voiture ou votre chaudière tombe en panne et que vous n’avez plus d’épargne, vous serez contraints d’avoir recours à des crédits à la consommation. Une fois dans ce cercle vicieux, il sera difficile d’en sortir. De nombreuses personnes se sont retrouvées dans cette situation délicate après avoir contracté un crédit immobilier sans avoir assez anticipé les aléas de la vie.

Cela est encore plus vrai avec l’inflation que nous connaissons depuis plusieurs mois et dans tous les domaines de consommation, que ce soit les énergies, mais aussi les denrées alimentaires. Pour éviter le surendettement et par précaution, certaines banques vont même jusqu’à demander un an de mensualités de crédit en épargne de précaution.

Placer son argent dans des produits bancaires

L’inflation touche aussi les banques et notamment les taux directeurs. Ainsi, les marges étant réduites, elles anticipent et ont besoin de faire rentrer de l’argent dans leurs caisses. Si vous avez de l’épargne résiduelle, vous êtes potentiellement un client intéressant. En effet, vous n’allez certainement pas le laisser sur votre compte courant et le placer pour le faire fructifier. Donc, vous opterez pour un ou des produits bancaires, en dehors du classique livret A. Par exemple, votre conseiller peut vous proposer une assurance-vie ou un PER.

Lire cela :   Boostez vos ventes avec ces 7 astuces pour obtenir le meilleur prix rapidement !

Le crédit immobilier n’est plus l’eldorado d’antan pour les banques

Le crédit immobilier n’est plus l’eldorado d’antan pour les banques. En effet, c’est devenu un centre de coûts plutôt que de bénéfices. Alors, les établissements bancaires sont attirés par vos économies et chercheront toujours à vous vendre leurs services et produits. C’était déjà le cas bien avant, mais cela l’est encore plus depuis ces dernières années.

Épargne résiduelle : tout dépend du dossier dans sa globalité

Même si l’épargne est une clé d’entrée essentielle dans la plupart des banques, l’obtention d’un crédit immobilier dépend d’une multitude de critères. Ainsi, chaque établissement bancaire respecte les règles générales, mais possède aussi ses propres conditions internes et process de validation. Par conséquent, l’attention sera forcément portée sur votre épargne résiduelle, mais pas que. Chaque dossier client est unique et a des atouts à mettre en avant. N’hésitez pas à consulter plusieurs partenaires potentiels et des courtiers, car chaque dossier est unique et tout le monde n’est pas logé à la même enseigne. En d’autres termes, vous avez forcément des atouts que vos voisins n’ont pas. Dans tous les cas, l’épargne rassure les banques. Cela prouve que vous avez un certain sérieux et que vous savez mettre de l’argent de côté. Bonne chance !


Alexandre Potins de stars
Les derniers articles par Alexandre Potins de stars (tout voir)
Lire cela :   Libérez votre oasis aquatique ! Découvrez comment les locataires peuvent légalement faire installer une piscine et transformer leur paradis locatif en havre de fraîcheur !

Laisser un commentaire