Découvrez les 7 secrets incroyables pour dompter vos émotions et prendre le contrôle de votre vie !




Comment mieux gérer vos émotions et retrouver votre liberté

Comment mieux gérer vos émotions et retrouver votre liberté

Accepter et comprendre ses émotions

Vos émotions vous submergent et vous en avez marre d’être sous leurs emprises ? Découvrez comment procéder pour enfin retrouver votre liberté et la maîtrise de votre vie ! Les émotions sont normales et heureusement qu’on en a, car nous restons des humains avant tout. Que ce soit la colère, la mélancolie, la peur, la tristesse, la joie, elles ont toutes leurs places dans nos existences. Mais, encore faut-il savoir comment les dompter et ne pas se laisser envahir par l’une d’entre elles. En effet, l’objectif est qu’aucune ne prenne le dessus sur l’autre, d’être flexible et stable émotionnellement. Pour cela, on vous partage nos 7 astuces pour mieux les gérer au quotidien !

Astuce n°1 : accepter TOUTES ses émotions

En effet, il n’est pas question d’accepter certaines de ses émotions, en général les positives, et de refouler les négatives. Nous sommes tout ça à la fois. Certes, on met souvent notre tristesse (ou tout autre sentiment qu’on juge négatif) dans une petite boîte pour tenter de l’oublier et de garder une certaine forme de contrôle. On prend sur nous, mais tôt ou tard, nous subissons l’effet boomerang ou en d’autres termes le principe de la cocotte-minute. On va exploser à un autre moment sans comprendre pourquoi. Mais, c’est parce qu’on a déjà beaucoup encaissé dans le passé. Être à son écoute n’a pas de prix ! Si on ne s’écoute pas et si on ne prend pas en compte toutes nos émotions, on risque de subir un tsunami émotionnel par la suite. Alors, le premier conseil est de ne pas nier ce que vous ressentez, d’accueillir et de ne pas culpabiliser. Ce n’est pas un combat, ces émotions ne sont pas des ennemies, mais une partie de vous qui mérite qu’on y prête une attention particulière. Ensuite, vous pouvez essayer de comprendre les raisons de la survenue de ces émotions. Même si vous n’avez pas la solution tout de suite pour y remédier, vous y verrez sans doute plus clair et vous serez déjà sûrement plus apaisé.

Lire cela :   Révélez le secret inattendu pour vivre une vie épanouie et en pleine santé jusqu'à 100 ans ! Découvrez-le maintenant et transformez votre existence !

Astuce n°2 : nommer et identifier ses émotions

Ça paraît simple dit comme ça, mais cet exercice est plus périlleux qu’on ne le croit. En effet, nous sommes dans une société où la perfection instagramable domine. Ainsi, on a du mal à être et se montrer naturel et authentique, ce qui n’est pas toujours glamour. En quelque sorte, on se cache pour respecter les codes et s’intégrer. À force de se cacher, on ne se connaît plus en profondeur et on a perdu l’habitude d’identifier ses propres émotions. Par conséquent, les définir concrètement et précisément n’est pas toujours une chose facile. En effet, quand vous êtes tristes, est-ce que vous êtes plutôt déprimés, déçus, blessés, bouleversés ? Quand vous êtes en colère, s’agit-il d’un sentiment de haine ou de jalousie ? Quand vous êtes en joie, ressentez-vous de la fierté, de la confiance ou de l’enthousiasme ? Votre peur est-elle de la timidité, de la nervosité ou de l’anxiété ? Tous ces sentiments ne signifient pas la même chose. Les identifier précisément peut vous aider à mieux vous comprendre.

Imposez un cadre et prenez soin de vous

Astuce n°3 : imposer un cadre

Comme expliqué dans la première astuce, vous devez accepter toutes vos émotions, mais vous ne devez pas non plus vous laisser dominer par elles. Tout comme un enfant, vous avez le droit de vous exprimer, mais vous devez aussi mettre des limites. Par exemple, si vous êtes furieux ou mal à l’aise à cause d’une conversation avec un ami ou un collègue, vous pouvez dire stop et clôturer l’échange. Dites-lui que vous avez besoin de prendre l’air, d’un temps de réflexion et que vous reprendrez (ou pas) cette discussion plus tard quand vous serez plus détendus.

Lire cela :   Découvrez les effets inouïs d'une nuit blanche : vous n'imaginerez jamais les conséquences!

Astuce n°4 : attention aux émotions des autres

La plupart des individus qui ont du mal à gérer leurs émotions sont sensibles et empathiques. Vous n’accueillez pas toujours vos propres ressentiments, mais vous avez une oreille attentive à ceux des autres ! Ainsi, vous avez tendance à être des éponges et à absorber les émotions des autres. Cela vous demande beaucoup d’énergie et modifie votre humeur. Même si ce n’est pas facile, vous devez prendre du recul et avoir conscience que vous êtes votre priorité. Aider et écouter les autres est une bonne démarche à condition d’être soi-même à l’aise dans ses baskets. Le but n’est pas de rentrer dans un cercle vicieux et que chacun s’entraîne dans une forme de déprime. Vous devez conserver une certaine distance pour que votre santé mentale n’en pâtisse pas.

Prenez soin de vous et trouvez le soutien dont vous avez besoin

Astuce n°5 : soyez votre meilleur ami et aimez-vous !

On prodigue les meilleurs conseils pour remonter le moral de nos proches, mais quand il s’agit de nous, c’est plus difficile. Et si pour une fois vous vous plongiez dans la peau d’un ami qui vous réconforte ? Soyez tolérant avec vos émotions et encouragez-vous comme vous le feriez avec les autres. Donnez-vous de la compassion, de l’amour et reprenez confiance en vous si vous l’avez perdue. La plupart des personnes qui se laissent envahir par leurs émotions ont souvent un manque de confiance et d’estime d’elles-mêmes. Autorisez-vous à apprécier vos qualités, à fêter vos réussites et vos petits pas et surtout ne vous comparez pas. Prenez-vous par la main et allez faire une activité qui vous fait plaisir, avec ou sans accompagnant ! Restaurant, cinéma, théâtre, exposition, piscine, vous avez l’embarras du choix !

Astuce n°6 : la respiration, l’allié de vos émotions pour la vie

Avant même l’action de manger, boire, faire du sport, la chose la plus importante pour être en bonne santé (physiquement et mentalement) est bien de savoir respirer. C’est d’ailleurs la première chose qu’un bébé fait quand il vient au monde. Ainsi, n’hésitez pas à vous aider avec les nombreuses techniques qui existent dans le milieu : la cohérence cardiaque, la respiration ventrale, l’apnée, la respiration alternée des narines, etc. C’est gratuit et facilement applicable à tout moment de la journée, alors ne vous en privez pas. Certaines activités

Lire cela :   Arrêtez tout de suite de manger de l’avocat si vous êtes dans l'un de ces groupes !
Alexandre Potins de stars

Laisser un commentaire