Découvrez les 10 manipulateurs d’ombres les plus effroyables de tous les temps, prêts à hanter vos pires cauchemars !





Les tueurs en série les plus marquants de l’histoire criminelle

Les tueurs en série les plus marquants de l’histoire criminelle

Introduction

Certains tueurs en série ont laissé derrière eux une marque indélébile dans la psyché collective. Voici la liste de ceux qui ont le plus marqué l’histoire criminelle.

Si les films et séries sur les serial killers ont aujourd’hui un tel succès, c’est probablement parce que ces vraies histoires d’horreur ont profondément marqué l’imaginaire collectif. Les psychopathes à sang-froid qui massacrent sauvagement et méthodiquement leurs victimes, ça existe vraiment ! D’ailleurs, l’identité de certains d’entre eux est restée un mystère jusqu’à ce jour.

10 – Ed Gein – Le Boucher de Plainfield

Bien que moins prolifique que d’autres tueurs en série, Ed Gein mérite une place sur cette liste en raison de son influence sur la culture populaire. Arrêté en 1957, Gein a inspiré des personnages emblématiques de films d’horreur du fait de sa fascination morbide pour les cadavres et sa collection de trophées faits de peau humaine. Également connu sous le surnom de « Boucher de Plainfield », il a vécu dans le comté de Waushara, dans le Wisconsin.

La police l’a arrêté après avoir découvert des preuves choquantes dans son domicile. Parmi les découvertes macabres figuraient des meubles et des objets fabriqués à partir de parties de corps humains, tels que des abat-jour fabriqués à partir de peau humaine et des crânes utilisés comme bols. Gein avait également déterré des cadavres de cimetières locaux pour sa collection personnelle.

Lire cela :   Dévoilement choquant : Découvrez les 5 femmes tueuses en série les plus redoutables - leur maîtrise du crime vous laissera sans voix !

Le tribunal l’a reconnu coupable du meurtre de deux femmes, Bernice Worden en 1957 et Mary Hogan en 1954. Gein a été jugé non coupable pour cause de démence et a été interné dans un établissement psychiatrique. Il est né en 1906 et est décédé en 1984 dans un hôpital psychiatrique du Wisconsin en raison de problèmes cardiaques et respiratoires.

9 – Le Tueur du Zodiac – The Red Phantom

Actif dans la Californie du Nord pendant les années 1960 et 1970, le Tueur du Zodiac a semé la terreur en commettant une série de meurtres mystérieux et brutaux. Sa particularité réside dans les lettres cryptées qu’il a envoyées aux médias, taquinant les enquêteurs et créant un climat d’angoisse dans la région. Il est ainsi surnommé, car ses lettres contenaient des détails sur ses crimes, ainsi que des indices sur son identité. Le nom « Zodiac » a ainsi été créé par le tueur lui-même dans l’une de ces missives.

Les crimes qui lui sont attribués ont commencé en 1968. Il a été officiellement lié à cinq meurtres. Par contre, il a revendiqué dans ses lettres avoir commis un nombre bien plus élevé d’homicides. Ses victimes étaient principalement des jeunes adultes isolés. Il portait toujours une cagoule et utilisait des armes à feu et des couteaux. Certains des codes qu’il a envoyés à la police n’ont été décryptés que des décennies plus tard, et certains restent encore non résolus. L’identité du tueur du Zodiac n’a jamais été confirmée. Bien que de nombreuses personnes aient été suspectées et que des théories aient été avancées, aucune preuve concluante n’a été trouvée pour résoudre le mystère.

8 – Albert Fish – Le Vampire de Brooklyn

Au début du 20ᵉ siècle, Albert Fish a commis une série de meurtres horribles et s’est fait connaître sous le surnom de « Vampire de Brooklyn ». Il a été reconnu coupable du meurtre et de la mutilation d’enfants, ainsi que de pratiques cannibales. Né en 1870 et exécuté en 1936, Fish était un homme en apparence ordinaire, mais derrière cette façade se cachait un côté obscur et sadique.

Lire cela :   Le sombre panthéon des seigneurs impitoyables : découvrez les 10 barons de la drogue les plus redoutables et invincibles de tous les temps !

Son mode opératoire comprenait souvent des actes de sadomasochisme et de cannibalisme. En 1934, Fish a été arrêté après le meurtre de Grace Budd, une jeune fille de 10 ans. Il a avoué le meurtre et a également admis avoir tué d’autres enfants. Dans ses lettres aux familles des victimes, il détaillait ses crimes horrifiants et faisait part de ses pulsions déviantes.

Albert Fish a été condamné à mort. Il a été exécuté dans la chambre à gaz à la prison de Sing Sing en 1936.

7 – Richard Ramirez – The Night Stalker

Surnommé le « Night Stalker », Richard Ramirez a terrorisé la Californie dans les années 1980 avec sa série de meurtres, de viols et de cambriolages violents. Son apparence sinistre et son mode opératoire brutal ont créé un sentiment de terreur généralisée dans la région. Pendant sa série de crimes entre 1984 et 1985, il choisissait des victimes variées en termes d’âge et de sexe.

Il entrait par effraction dans les maisons de ses victimes la nuit, les agressant violemment et laissant des scènes de crime horribles derrière lui. L’arrestation de Ramirez a eu lieu en 1985. Le tribunal l’a reconnu coupable de 13 meurtres, 5 tentatives de meurtre, 11 viols et de nombreux autres crimes connexes. Il a été condamné à mort en 1989. Il est décédé en 2013 de causes naturelles avant que la peine puisse être exécutée.

6 – Andrei Chikatilo – Le Cannibale de Rostov

Surnommé le « Cannibale de Rostov », Andrei Chikatilo a semé la terreur en Union soviétique pendant les années 1980 et 1990. Condamné pour 53 meurtres, principalement de jeunes femmes et d’enfants, Chikatilo a commis des actes d’une violence inouïe, laissant derrière lui une série de scè

Lire cela :   Dévoilement choquant : Découvrez les 5 femmes tueuses en série les plus redoutables - leur maîtrise du crime vous laissera sans voix !
Alexandre Potins de stars

Laisser un commentaire