Le régime sans FODMAP pour soulager les problèmes digestifs

Découvrez le secret de l’adoption irrésistible de ce titre pour vous captiver instantanément !




Le régime sans FODMAP pour soulager les problèmes digestifs

Vous souffrez de problèmes digestifs ? Le régime sans FODMAP peut vous soulager.

Les inconforts digestifs sont particulièrement compliqués à gérer au quotidien. Douleurs, ballonnements, fatigue, les victimes n’ont qu’une idée en tête : trouver le régime alimentaire qui résoudra tous leurs problèmes. Et, si le régime sans FODMAP était la solution ?

Il s’agit d’un protocole alimentaire lancé depuis les années 2000 qui a fait ses preuves pour soulager les personnes. Les FODMAP sont tout simplement des sucres qui fermentent dans le corps et ces derniers ne nous veulent pas du bien ! Ce phénomène aggrave par exemple le SII (syndrome de l’intestin irritable), mais aussi d’autres maladies en lien avec le système digestif. On vous explique tout dans les lignes qui suivent.

C’est quoi les FODMAP ? Les origines

La notion de FODMAP est apparue dans les années 2000 grâce à des chercheurs de l’université Monash en Australie, notamment Susan Shepherd. Plusieurs études ont été lancées pour comprendre les causes des colopathies fonctionnelles et trouver des remèdes à l’inconfort intestinal. Les scientifiques se sont penchés sur les conséquences de la consommation de certains glucides (FODMAP) présents dans divers aliments. Puis, ils ont constaté qu’en baissant certains sucres ou même tous ces sucres, les symptômes s’amélioraient ou disparaissaient.

Les conséquences de la consommation de FODMAP

Concrètement, les FODMAP sont des glucides (sucres) contenus dans certains aliments. Ils sont difficiles à assimiler par l’intestin grêle, voire pas du tout assimilés selon les cas. Le problème, c’est que les bactéries du microbiote sont friandes des FODMAP. Alors, ces dernières ne vont pas se gêner pour les consommer, ce qui entraîne une fermentation. Puisque l’intestin grêle ne va pas absorber ces sucres, ces derniers vont continuer leur parcours jusqu’au côlon et fermenter tout au long de la route. À force, cette fermentation va dégrader la barrière intestinale. Elle va devenir poreuse et perméable à des agents potentiellement pathogènes. C’est cette hyperperméabilité intestinale qui cause les maladies. Ainsi, les FODMAP provoquent une fermentation, une sécrétion d’eau au niveau de l’intestin grêle et tous ces phénomènes bouleversent votre transit : constipation et/ou ballonnements. Bien sûr, tous les consommateurs ne vont pas être impactés de la même manière en mangeant ces produits alimentaires et tout dépend des quantités ingurgitées. Encore une fois, le maître mot est d’avoir une alimentation diversifiée. Mais, ils peuvent aggraver les symptômes de ceux qui ont déjà des troubles digestifs.

La définition précise du mot FODMAP:

  • F – Fermentable : signifie que ces aliments créent une fermentation par le fait que les bactéries intestinales mangent les sucres.
  • O – Oligosaccharides : on retrouve des fructosanes (FOS) et GOS dans le blé, l’ail, l’oignon et plusieurs légumes.
  • D – Disaccharides : il s’agit du lactose présent dans les produits laitiers (lait, fromages frais).
  • M – Monosaccharides : le fructose qui se trouve dans le miel, les fruits et tous les produits sucrés en général.
  • A – And
  • P – Polyols : les substances mannitol et sorbitol qu’on peut avoir dans certains légumes et fruits.

Pour qui est-ce que ce régime alimentaire s’adresse ?

Le régime pauvre en FODMAP peut s’adresser à toutes les personnes qui sont fragiles des intestins, qui souffrent de troubles digestifs (inconfort, intolérance, inflammation) et qui veulent tenter d’améliorer ces symptômes fonctionnels gastro-intestinaux. Cela peut concerner des personnes qui souffrent du SII, d’une dysbiose, d’un SIBO, d’une RCH ou encore de la maladie de Crohn. Il est important de rappeler que ces maladies sont multifactorielles et que leurs origines ne sont pas encore clairement définies par les médecins. On sait que l’ensemble du mode de vie peut engendrer ou aggraver ces maladies : sédentarité, stress, malbouffe, la prise de médicaments qui affaiblit le microbiote, mais aussi l’hérédité. Sachez aussi que ces maladies fonctionnent par poussées. En effet, les malades alternent entre des périodes de repos, quand la maladie est en sommeil. Puis, elle se réveille et provoque des crises. Le régime sans FODMAP peut donc être conseillé pendant les

Alexandre Potins de stars

Laisser un commentaire