Découvrez la véritable clé pour votre bien-être : démystifiez la distinction entre psychologue et psychiatre pour une santé mentale éclatante !




La différence entre un psychologue et un psychiatre


La différence entre un psychologue et un psychiatre

Si vous ne savez pas quel praticien consulter entre un psychologue ou un psychiatre, voici la différence entre les deux. Maintenant que vous savez comment différencier une médium d’une voyante, savez-vous la différence entre un psychologue et un psychiatre ? Les deux sont des “psy” et vous aident à soigner votre santé mentale. Mais, ils n’ont pas vraiment exactement les mêmes rôles ni les mêmes pouvoirs.

Quand faut-il consulter un psychiatre ?

Un psychiatre est un médecin, il a donc suivi des études de médecine et est certifié dans ce domaine. Il est un docteur, un “toubib”, qui s’occupe tout particulièrement de la santé mentale, laquelle peut également se répercuter sur la physique (douleurs musculaires dues au stress par exemple). On consulte un psychiatre lorsqu’on sent qu’on a un problème comportemental, d’ordre psychologique, d’ordre psychiatrique. On peut consulter de sa propre volonté ou par obligation suite à un jugement.

Votre médecin traitant peut aussi vous adresser à un psychiatre qui, contrairement au médecin généraliste, est spécialisé dans tous les troubles comportementaux, la dépression, les troubles anxieux, le burnout, les neuroatypies, etc.

Généralement, un psychiatre n’est pas là pour parler de vos soucis et de leurs causes, même s’il peut aussi le faire. Ce n’est pas un confident comme peut l’être un psychologue. Il n’est pas thérapeute, même s’il peut aussi le faire, ce n’est pas son but premier. Il est là pour vous examiner, vous diagnostiquer, vous prescrire une médication au besoin, vous faire faire des exercices éventuels pour calmer vos symptômes, vous expliquer ce qu’il se passe au niveau scientifique dans votre cerveau, etc. Bref, il a un rôle de médecin avant tout.

Le psychiatre est un médecin. Il a donc le pouvoir de vous faire des ordonnances de médicaments, des lettres d’adressage, faire tous les diagnostics d’ordre mentaux, des arrêts de travail, des certificats médicaux. On peut par exemple s’adresser à lui pour un dossier MDPH au sujet de la santé mentale. La consultation chez le psychiatre est remboursée totalement ou en partie par l’assurance maladie et par la mutuelle, comme pour tous les médecins.

Quand faut-il consulter un psychologue et quelle différence avec le psychiatre ?

Un psychologue n’est pas un médecin. Il fait généralement des études en psychologie et se spécialise dans un ou plusieurs domaines. Mais, il n’est pas reconnu comme médecin comme l’est le psychiatre. Comme le psychiatre, son rôle est de suivre la santé mentale de ses patients. On peut consulter un psychologue de son propre chef ou être adressé par un médecin ou suite à un jugement.

Généralement, on va chez un psychologue lorsqu’on a des soucis personnels, intimes, familiaux, professionnels, qu’on ne se sent pas bien, quand on sent qu’on a peut-être un problème au niveau psychique ou psychiatrique. On y va pour se délester, mais aussi pour commencer une thérapie.

Contrairement au psychiatre, le psychologue n’a pas un rôle de médecin puisqu’il ne l’est pas. Il a davantage un rôle de thérapeute pour le patient. Le patient se confie à lui. Ils échangent sur plusieurs séances. Le psychologue se sert de ses connaissances, expériences et aussi de faits médicaux qu’il peut connaître, pour donner son avis sur la situation, conseiller la personne, mais surtout engager une thérapie, qu’elle soit orientée psychanalytique ou TCC (thérapie cognitive et comportementale).

Comme le psychologue n’est pas médecin, à la différence du psychiatre, il n’a pas beaucoup de pouvoirs. Il peut vous faire différents types de thérapies. Et il peut aussi vous donner ses premiers avis quant à un diagnostic. Également, vous faire faire des tests de dépistage de HPI, TSA, TDAH. Mais, il n’a pas le droit de vous faire des ordonnances de médicaments ou autre, de vous faire des certificats médicaux, de vous faire un arrêt de travail, de vous faire un diagnostic (uniquement des tests, pas de diagnostic).

La consultation chez le psychologue n’est pas remboursée par la sécurité sociale. Mais, il existe des moyens de se faire rembourser le psy, heureusement.


Alexandre Potins de stars
Lire cela :   Révélez votre potentiel avec les aliments essentiels à mettre dans votre assiette !

Laisser un commentaire