Découvrez la fascinante vérité derrière le mystère céleste : comment les étoiles filantes se forment vous laissera bouche bée !




Les étoiles filantes: un spectacle fascinant dans le ciel estival


Les étoiles filantes: un spectacle fascinant dans le ciel estival

C’est l’été ! La saison parfaite pour observer le ciel et même dormir à la belle étoile. Si vous avez la chance de voir des étoiles filantes, faites un vœu ! Mais, savez-vous qu’elles portent mal leur nom puisqu’en réalité, ce ne sont pas des étoiles… Pour être incollable sur le sujet, lisez les lignes qui suivent, vous allez être surpris !

Une soirée magique pour contempler le ciel estival

En pleine période estivale, c’est le moment parfait pour organiser une soirée à contempler le ciel. En effet, ce serait dommage de ne pas vous installer tranquillement face à la voûte céleste pour profiter de ce spectacle magique de boules de feu. Nuit noire, en campagne, vous pourriez même tomber sur des pluies d’étoiles filantes puisque c’est la bonne période. Découvrez comment se forme une étoile filante et ne confondez pas les différents termes associés.

Les étoiles filantes ne sont pas des étoiles !

L’étoile filante porte ce terme, car elle nous fait penser aux astres qu’on voit briller dans le ciel. Pourtant, techniquement parlant, elle n’est pas constituée de la même matière qu’une étoile !

La différence entre une étoile et une étoile filante

Une étoile est une boule de gaz chaud avec de l’hélium et de l’hydrogène. Tellement chaud (des millions de degrés) que cela crée de l’énergie et donc brille dans la nuit. Les étoiles filantes sont plutôt des cailloux ou des débris qu’on appelle des météores, des météorites ou encore des météoroïdes. Ce sont de petits fragments d’astéroïde, de comète ou de planète qui mesurent aux alentours d’un millimètre, donc pas plus grands qu’un grain de sable. Le phénomène lumineux est provoqué lorsque ces cailloux plongent à grande vitesse dans l’atmosphère terrestre. Ces lumières vives dans le ciel ne durent que quelques secondes et se produisent en raison de leur rapidité d’arrivée.

Lire cela :   Un trou dans la couche d'ozone dévoile une superficie trois fois celle du Brésil - une révélation saisissante qui suscite l'engouement !

Un faisceau lumineux provoqué par une hypervitesse

En effet, ces petits grains de poussière venus de l’espace subissent un frottement, s’échauffent, s’enflamment et ensuite se désagrègent. En d’autres termes, les étoiles filantes font briller l’air sur leur passage dans la haute atmosphère terrestre, c’est-à-dire entre 65 et 135 kilomètres d’altitude. Pour vous donner un ordre d’idée, la Terre se déplace autour de son orbite aux alentours de 29 kilomètres par seconde autour du Soleil. Les particules, elles, ont plutôt un rythme de 40 kilomètres à la seconde. En moyenne, la vitesse de pénétration d’un météore se situe entre 30 et 70 kilomètres par seconde, soit 100 000 et 250 000 kilomètres par heure.

À VOIR AUSSI : Alignement des planètes : quelle signification spirituelle ?

Pourquoi y a-t-il des pluies d’étoiles filantes ?

Ces poussières remplissent notre système solaire. Ainsi, la Terre les croise souvent à différents moments de l’année lorsqu’elles gravitent autour de son orbite et du Soleil. En effet, l’espace est plus ou moins habité par des comètes et il y a des régions de débris plus ou moins denses. Ce sont les endroits particulièrement chargés de minuscules débris qui provoquent des pluies d’étoiles filantes ou aussi intitulées essaims météoritiques.

Le radiant

Le radiant représente la région du ciel où arrivent les météores. Plus précisément, quand les débris rencontrent la Terre, ils sont attirés par la gravité et arrivent par la même issue ou le même tunnel. On a l’impression que chaque étoile filante suit la même trajectoire dans le ciel. C’est ce point de fuite qu’on nomme radiant.

Lire cela :   Découvrez le mystère troublant derrière cette sensation de présence qui vous glace en solitaire - vous ne devinerez jamais !

Les micrométéorites

Les micrométéorites représentent une partie de ces poussières qui atterrissent sur le sol de la Terre. Ces cailloux viennent de la ceinture d’astéroïdes, entre Mars et Jupiter, ou de différentes comètes. Ils sont plus petits que les étoiles filantes qui mesurent un millimètre. Leur taille varie entre 30 et 200 micromètres. Elles ne sont pas assez grandes pour émettre de la lumière lors de leur pénétration dans l’atmosphère terrestre. Ainsi, certaines de ces dernières ne chauffent pas, ne sont pas détruites et tombent à terre. Vous pouvez les observer avec un télescope et il y en aurait des milliers qui touchent notre sol chaque année.

Les bolides sont aussi dans le ciel !

Les bolides ne sont pas uniquement des voitures de course que vous pouvez croiser sur la route. C’est aussi le terme utilisé pour des météorites particulièrement intenses et rapides. Le phénomène lumineux est encore plus impressionnant lors de l’impact. En effet, on considère que ces étoiles filantes brillent davantage que Vénus. Une chose est sûre, c’est le timing parfait pour tenter d’observer ce spectacle de feu dans le ciel. En effet, les nuits des étoiles 2023 se déroulent le 11, 12 et 13 août où des dizaines de faisceaux lumineux vont être observables par heure. À vous de tenter !


Alexandre Potins de stars
Les derniers articles par Alexandre Potins de stars (tout voir)
Lire cela :   Assistez à un spectacle céleste époustouflant le 31 août 2023 : la Super Lune Bleue à ne pas manquer !

Laisser un commentaire