Attention ! Découvrez comment éviter de vous faire arnaquer par les listes et préparez-vous à être stupéfait !




Attention aux arnaques immobilières : l’arnaque aux listes d’annonces

Attention aux arnaques immobilières : l’arnaque aux listes d’annonces

L’arnaque de la vente de listes en location, qu’est-ce que c’est ?

Depuis des années, une arnaque fait de nombreuses victimes qui souhaitent trouver une location : l’arnaque aux listes d’annonces immobilières. Que vous vouliez louer un logement seul, en couple ou en colocation, en étant étudiant ou non, il faut toujours faire attention aux arnaques immobilières. Il y en a de plus en plus chaque année. En moyenne, plus de 2000 personnes sont victimes d’escroquerie à la location d’appartement ou de maison, chaque année. Et le nombre d’annonces frauduleuses sont encore plus nombreuses. Alors que vous cherchiez un studio ou un appartement pour vous ou que vous êtes un parent qui cherche pour un étudiant, faites très attention, vous risquez de vous faire avoir. Surtout par cette arnaque très répandue depuis des années, où une agence vous vend des listes de logements soi-disant libres.

Les marchands de listes

Cette liste, vendue très cher (entre 100 et 400 euros), est censée mettre en avant plusieurs appartements ou maisons disponibles à la location. Normalement, les logements listés doivent aussi correspondre à votre recherche immobilière et à votre dossier. Mais, beaucoup d’agences de “marchands de listes” ne respectent pas ces conditions. Beaucoup de marchands de liste vous proposent effectivement des logements qui sont déjà loués, pas à la location, ou des logements qui ne correspondent pas au profil du futur locataire.

Des annonces sur liste, mais pas exclusives ?

Il arrive même parfois que les listes présentent des annonces de logement disponibles sur internet, gratuitement. La liste de logements est chère et les logements sont donc censés être exclusifs à cette agence : uniquement présents sur cette liste. Mais, souvent, les annonces sont prises sur des sites de petites annonces gratuits. Le bailleur du logement à louer peut même ne pas être au courant que son appartement est sur les listes des marchands de liste.

Lire cela :   Voici comment emprunter la somme maximale peut transformer votre vie !

Pourquoi les marchands de liste existent et se font un argent monstre sur le dos des futurs locataires ?

Parce que les locataires sont souvent désespérés face au manque d’annonces, face aux prix, pris par le temps. Aller vers un marchand de listes est donc une solution toute trouvée. Notez que vendre des listes de logements est légal. Mais, proposer des logements qui ne sont pas exclusifs à ces listes et des logements qui ne peuvent pas être loués par le futur locataire, c’est illégal. C’est ce que rappelle la loi ALUR du 1ᵉʳ juillet 2014. Aussi, la loi n°7-9 du 2 janvier 1970 dit que la personne doit avoir une carte professionnelle avec “marchand de listes” mentionné dessus. “À défaut, il pourra être condamné à un remboursement total ou partiel pour non-respect du contrat”, peut-on lire dans la loi.

Autres arnaques possibles et bonnes pratiques

Ne payez rien avant une visite ou avant de signer un contrat de bail conforme. Seul cas particulier autorisant un paiement avant une visite : une agence immobilière peut vous demander de payer les frais de visite, de constitution du dossier, etc. Ce sont des frais d’agence. Mais, ces derniers doivent être indiqués explicitement sur l’annonce immobilière, avant tout contact. Généralement, les frais d’agence sont équivalents au loyer du logement.

Ne payez jamais ces frais d’agence par internet ou coupons, toujours sur place en agence. Si possible par chèque traçable ou carte bleue, évitez le liquide.

Ne payez jamais plus de mois de caution que prévu dans la loi. Pour un logement vide, c’est un mois de loyer max. Pour un logement meublé, c’est deux mois de loyer max. Et ne payez jamais le dépôt de garantie avant de signer le bail.

Lire cela :   Découvrez les secrets infaillibles pour une acquisition immobilière révolutionnaire à Ouistreham !

Si possible, évitez d’envoyer vos informations personnelles comme votre adresse, votre nom, etc. Mais aussi vos documents comme votre carte d’identité par mail. Nous savons que la plupart des particuliers et des agences le demandent. Mais, des arnaqueurs peuvent aussi se cacher derrière ces annonces. Ils peuvent voler votre identité de cette manière ou vendre frauduleusement vos documents d’identité.

N’acceptez pas de louer un logement inférieur à 9 m². C’est illégal. Dans le cas d’un marchand de liste, ne payez pas avant d’avoir une liste.

Comment reconnaître des annonces immobilières frauduleuses ?

Un bailleur trop insistant, trop disponible, qui vous relance trop… Généralement, il y a plus de demandes que d’offres. Ainsi, ce n’est pas le propriétaire qui relance, il n’insiste pas forcément, ne vous force pas la main. Il a d’autres candidats.

Essayez de vérifier, avant la visite, si le logement existe sur Google Maps par exemple. Comme vous aurez l’adresse avant d’y aller, vous pourrez la rentrer dans la recherche Maps pour vérifier.

En agence, demandez à l’agent sa carte professionnelle. Dans le cas d’un marchand de liste, cela doit être mentionné dessus.

Attention aux annonces avec une liste des informations à transmettre dans la description. Exemple. Nom : _________ Adresse : ___________ Numéro de téléphone : _________.

Méfiez-vous des annonces trop alléchantes. Loyer trop bas par rapport aux autres annonces du même genre, des photos du logement beaucoup trop belles pour être vraies… Regardez les avis de l’agence si la personne dit être une agence.

Si la personne vous propose des paiements par coupons, via un bureau de tabac ou sur internet, mais aussi tout paiement avant la visite ou la signature du bail (hormis les frais d’agences réglés sur place et stipulés dans l’annonce) : attention, vous risquez l’arnaque.

Lire cela :   Cette astuce fiscale méconnue vous permet d'économiser des milliers d'euros : découvrez comment déduire les frais de gestion locative de vos impôts !

Appel à témoignages : partagez vos expériences d’arnaque en location en commentaires

Si vous avez été témoin ou victime d’une arnaque ou d’une tentative d’escroquerie liée à une location, vous pouvez déposer votre témoignage écrit en commentaires. Cela permettra à nos lecteurs de voir quels types d’arnaques sont possibles et cela peut leur permettre de les éviter. Surtout actuellement, à l’approche de la rentrée scolaire, lorsque des étudiants cherchent désespérément des appartements.


Alexandre Potins de stars

Laisser un commentaire