Asraf se positionne aux côtés de Kiko Rivera et charge Isabel Pantoja dans ‘La casa fuerte 2’ : “J’ai beaucoup de ressentiment”


‘La casa fuerte 2’ a présenté des nouvelles importantes concernant la première édition de l’émission de téléréalité. L’un d’eux est “Le miroir de l’âme”, où les candidats se regardent devant un miroir pour sortir tout ce qu’ils transportent à l’intérieur. Asraf a été le premier à faire face à l’épreuve et a fini enveloppé dans une mer de larmes. “J’ai un problème, quand je parle de mes mauvaises choses ou des choses qui me sont arrivées je me mets toujours à pleurer“, A déclaré le candidat en demandant à ses compagnons -y compris sa fiancée Isa Pantoja- de le laisser seul avec Lara Álvarez afin qu’il puisse faire le test en paix.

Lorsqu’on lui demande pourquoi il est passé d’Asraf enfant à l’homme qui se voit dans le miroir, le mannequin s’effondre, assurant qu’il ne traverse pas un bon moment personnel : “Le physique, j’ai un plus gros ventre, j’ai un corps pire… Je suis toujours le même personnage, naturel… Je ne suis pas dans le meilleur moment de ma vie“. De plus, il n’a eu aucun problème à avouer qu’il est une personne très peu sûre d’elle et a fait ressortir tout ce qu’il a à l’intérieur et qui le fait se sentir ainsi. “Je ne m’aime pas physiquement, de gagner un concours de beauté à me voyant comme ça, je ne suis pas sûr de moi même. Il y a quelque chose d’intérieur, d’insécurité à cause d’où je viens, je ne sais pas si c’est de l’insécurité ou un traitement différent, ce ne serait pas du racisme, mais un traitement différent et je me suis senti différent. J’ai dû me réunir avec des amis marocains pour me sentir plus acceptée », a-t-elle dit tout en assurant qu’elle aurait aimé avoir « plus d’études pour se sentir plus en sécurité et être mieux acceptée dans cette société ».

Lire cela :   Mention élogieuse de Felicity Huffman pour les Emmy : "Merci aux précédents gagnants qui nous regardent depuis la prison"

Asraf s'est effondré devant 'Le miroir de l'âme' / Telecinco.esAsraf s’est effondré devant ‘Le miroir de l’âme’ / Telecinco.es

Mais ce que personne ne s’attendait peut-être, c’est comment il allait parler d’Isabel Pantoja. Quand le mot culpabilité est venu, Asraf a dit qu’il pouvait « être coupable de mal s’entendre avec la mère d’Isa, mais Ce sont des choses qui affectent Isa plus que moi. Nous avons passé un mauvais moment parce qu’il était mauvais avec sa mère et j’étais coupable parce qu’Isa a passé un mauvais moment, elle n’a pas appelé sa mère. Mais maintenant, les choses se sont améliorées et pour l’instant nous allons bien”. Une situation qui l’a conduit à passer un très mauvais moment au début : “J’ai passé un mauvais moment car Isa venait d’être avec Omar qui est très connu et les gens l’aimaient beaucoup et c’est vrai que je sentais qu’il ne valait pas la merde. C’était le gentil, je ne valais rien et il était toujours mal placé… Je suis très sérieux ou j’ai l’air très cool, mais je ne suis pas méchant et c’est ce qu’a vu Isa, je ne veux que du bien pour tout le monde. J’ai passé un très mauvais moment.”

Asraf : “J’avais l’impression que je valais de la merde”

Lorsque le mot famille est apparu dans le miroir, le mannequin n’avait que de bons mots pour les siens : “J’ai eu une bonne famille qui me respecte et respecte que je sois avec Isa. Pour moi la famille c’est tout. Ma mère est tout, elle m’a toujours compris, elle a toujours été avec moi. Une mère doit toujours être avec moi”. Bien sûr, ni Sandra Barneda ni Lara Álvarez ne pouvaient ignorer la question de savoir s’il y avait une mère qui ne se comportait pas comme telle : “Maite Galdeano, la mère d’Isa. J’ai vu beaucoup de choses qui ne sont pas normales, j’ai des valeurs et je crois qu’une mère est toujours avec toi. J’ai vu beaucoup de choses que je n’ai pas aimées, je n’ai jamais dit à Isa parce que je le respecte, mais…” Et bien qu’il n’ait pas voulu entrer dans le sujet, il a fini par assurer : “Isa a été plus indiscipliné et vous n’avez pas à l’empêcher d’en parler. Ce sont des choses très folles, on ne passe pas à la télé pour mettre de la merde, on ne peut pas tous aimer ça. ‘Je n’aime pas ton copain, j’aime plus Omar‘ Que je dois supporter ces choses.”

Asraf parle de son insécurité / Telecinco.esAsraf parle de son insécurité / Telecinco.es

Et même s’il semblait qu’Asraf parlait du passé, la vérité est qu’il a encore beaucoup de douleur à l’intérieur pour tout ce qu’il a vécu : “Oui, maintenant ils ont abordé les postures, Oui c’est bon. Isabel Pantoja ne va ni ne vient vers moi, je suis avec Isa. Peu m’importe que sa mère s’implique dans la relation, je verrai ce que je ferai. La seule chose qui m’importe, c’est qu’Isa va bien, elle n’est pas de ma famille et si ça me fait mal, c’est à cause d’elle.” De plus, voir apparaître le mot Cantora, le mannequin a commenté qu’il y avait vécu un merveilleux réveillon du Nouvel An avec sa fille, mais aussi le pire moment où Omar Montes est apparu le jour de l’anniversaire de la tonadillera. De même, il a également révélé ce qui l’a amené à ne pas croire le pardon qu’il a reçu de sa belle-mère et à avouer qu’il a encore beaucoup d’amertume : “Isabel Pantoja m’a demandé pardon à Cantora et je l’ai accepté, mais un jour dans mon programme -‘Il est déjà midi- j’ai vu une autre Isabel Pantoja. Elle m’a dit “même dans tes rêves tu n’es pas là où tu es maintenant” et “même dans tes rêves tu ne serais pas avec ma fille” ou “même dans tes rêves tu ne t’es pas vu dans cette famille”. Quelle famille est-ce que je veux, si la mère ne parle pas à la fille ou au fils. C’est vrai que j’ai beaucoup de rancune“.

Lire cela :   HBO Max confirme qu'il prépare une spéciale pour réunir tous les acteurs de 'Friends'

Asraf se positionne du côté de Kiko Rivera

Le concurrent s’est tellement ouvert qu’il n’a pas hésité à se positionner à côté de Kiko Rivera dans sa guerre contre sa mère Isabel Pantoja après avoir pris connaissance de l’exclusivité choquante qu’il a donnée : “je suis d’accord avec kiko, si quelque chose est à vous, ils doivent vous le donner et il n’y a plus de quoi en parler. J’ai parlé avec lui plusieurs fois et ce n’est pas la première fois qu’il n’est pas à l’aise avec certaines choses.”C’est le seul que j’ai vu un changementil aurait pu se planter, mais il m’a rencontré, il a continué à me connaître et jusqu’à aujourd’hui il n’a rien dit sur moi”.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :