Aminata Diallo, arrêtée pour suspicion d’agression brutale contre un collègue avec des barres de fer


Le 9 novembre 2021, le joueur Kheira Hamraoui était absente de la victoire de son équipe, le Paris Saint-Germain, sur le Real Madrid, le troisième match de la Women’s Champions League. Malgré le fait qu’à l’époque, le club avait affirmé qu’elle était absente pour des raisons personnelles, il s’est maintenant avéré que la joueuse avait dû manquer le match après avoir subi une attaque brutale le 4 novembre.

Aminata Diallo et Kheira Hamraoui / Photo : InstagramAminata Diallo et Kheira Hamraoui / Photo : Instagram

L’agression aurait eu lieu alors que la joueuse rentrait chez elle après avoir dîné avec le reste de l’équipe lors d’une réunion organisée par le club lui-même : “Vers 22h30, alors que j’étais près de chez elle, à l’intérieur de la voiture que Diallo était conduite, j’ai vu comment ils ont ouvert la porte de la voiture deux inconnus cagoulés Ils l’ont fait sortir du véhicule et l’ont battue pendant plusieurs minutes jusqu’à ce qu’ils s’enfuient. Diallo était détenue par les auteurs de l’attentat mais elle n’a subi aucune agression”, déclarent des sources proches de Kheira Hamrauoi au journal L’Equipe.

en garde à vue

Des sources proches de l’enquête ajoutent également que l’un des agresseurs a été cruel envers Kheira Hamraoui à la hauteur des jambes, comme si l’objectif de l’agression était de l’empêcher de jouer au football pendant une bonne saison : “Nous évaluons la piste d’une rivalité interne au sein du PSG”, ont-ils ajouté. Cette théorie serait étayée par le fait que les deux joueurs s’affrontaient, en plus d’un poste dans le 11e du club parisien, un autre en équipe de France.

Kheira Hamraoui / Photo : InstagramKheira Hamraoui / Photo : Instagram

Il n’y a toujours pas de preuves permettant de déterminer la participation d’Aminata Diallo à l’attentat, bien que L’Equipe ait indiqué que a été détenu et est en garde à vue. Aussi, le Journal du Dimanche, a avancé qu’un autre homme qui pourrait être apparenté au détenu a été interpellé et également placé en garde à vue à la maison d’arrêt de Lyon-Corbas. Selon d’autres médias français, d’autres joueurs auraient reçu des menaces dans les jours précédents.

Lire cela :   La fille de Carlos Sainz subit l'agression d'un chauffeur de taxi lors d'un voyage à Uber

De son côté, le Paris Saint-Germain a publié un communiqué dans lequel il assure avoir pris acte de la garde à vue de son joueur dans le cadre des faits liés à l’agression, condamne les violences et annonce avoir pris toutes les mesures les mesures nécessaires pour assurer la santé, le bien-être et la sécurité de ses joueurs. Le club travaille avec la police de Versailles pour tenter d’élucider les faits au plus vite.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :