Alley Mills (“The Wonder Years”) défend Fred Savege et Jason Harvey contre les accusations de harcèlement


Avec l’apparition du mouvement Time’s up, de nombreux cas de harcèlement et d’abus sexuels ont été révélés dans l’industrie hollywoodienne. Cependant, certains en ont profité pour remuer le passé et des événements de sauvetage qui montrent qu’il s’agit d’un problème qui a toujours été présent dans le monde du cinéma même si personne n’a osé élever la voix.

Le casting de 'Ces merveilleuses années' / InstagramLe casting de ‘Ces merveilleuses années / Instagram

A cette occasion c’est l’actrice Alley Mills, vedette de la série ‘Ces merveilleuses années’, qui a raconté la raison pour laquelle la série a été annulée. Selon elle, la costumière qui s’occupait à l’époque de la tenue vestimentaire des acteurs a dénoncé Fred Savege et Jason Harvey pour inconduite sexuelle. L’actrice affirme qu’elle ne croit pas que l’accusation soit vraie et défend l’intégrité de ses deux anciens partenaires de tournage.

C’est à cause d’une allégation de harcèlement sexuel complètement ridicule.Mills répond lorsqu’on lui demande la raison de l’annulation de la série. Enfin, il semble que le procès n’ait pas abouti puisque la chaîne ABC, sur laquelle la fiction était diffusée, a trouvé un accord à l’amiable avec la plaignante. Il poursuit par des déclarations très inexactes sur les cas qui ont été révélés pour tenter de défendre l’honneur de ses collègues : “Certaines personnes innocentes peuvent être prises dans ces choses“.

défenseur des hommes

Alley Mills n’a pas été le seul à défendre les hommes impliqués dans ces affaires d’abus sexuels. L’actrice française Catherine Deneuve a tenu il y a quelques semaines à prendre la défense de ses confrères, précisant qu’ils ne cherchent qu’à flirter avec des actrices. “Ces hommes ont été punis très sévèrement et forcés de quitter leur emploi quand tout ce qu’ils ont fait c’est toucher le genou de quelqu’un ou essayer de voler un baiser“.

Lire cela :   4 raisons pour lesquelles nous aimons Maisie Williams

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :