Allen King : “Entre ‘GH VIP’ et ‘Survivors’, je choisirais ‘Survivors'”


Il est dans le monde du porno gay depuis plus de cinq ans, mais pourquoi ne pas essayer aussi le monde de la musique ? C’est ce que s’est demandé Allen King, après le bon accueil de ‘mon garçon‘exploit. Amor Romeira (2018) a lancé ce 2019 ‘Je préfère rester seul‘O’je ne suis pas si mal‘. Maintenant, il décide de parier sur le single d’été ‘Pam Pam‘ où il est rejoint par Cynthia Lee Fontaine de RuPaul’s Drag Race.

De son vie particulière d’être un acteur vidéo x, comment il s’est lancé dans le monde de la musique ou encore ses futurs projets et objectifs à remplir -comme participer à une émission de téléréalité ou sauter dans le monde de la télévision- nous avons pu échanger avec Allen lors d’une de ses escales à Madrid ; une ville dans laquelle il compte passer peu de temps cet été, qu’il nous a assuré qu’il passera entre Torremolinos avec des amis, Bilbao en famille et qu’il finira de reprendre son travail avec des tournages qui l’emmèneront dans des villes comme New York.

Békia. Qu’est-ce que ‘Pam pam’ a pour réussir cet été ?

Allen King. J’aime faire des chansons avec lesquelles vous obtenez le refrain au début, je pense que c’est très estival, très accrocheur et le clip vidéo est incroyable.

B. Comment décririez-vous le clip ?

AK. C’est une vidéo dans une maison à la périphérie de Madrid, avec une piscine… et on y voit une fête jour et nuit. Ce qui équivaut à une fête d’été où vous êtes invité dans une maison chic où les gens passent un bon moment !

https://www.youtube.com/watch?v=7aCNoHSugh8

B. Pensez-vous que vous êtes pris au sérieux en tant que chanteur, ou cela vous est égal parce que vous le faites pour le plaisir ?

AK. Si je suis honnête, quand les gens me demandent pourquoi je me consacre à la musique, je leur dis que je ne me considère pas et que je ne me considérerai jamais comme un chanteur. Je le fais parce que je suis une personne qui fait ce que j’aime et que je me fiche des critiques. Un garçon gay qui chante pour d’autres garçons gays… quelque chose qui, je pense, fait défaut dans ce monde, parce que c’est comme si les chanteurs gays devaient regarder droit pour réussir, et ça me met très en colère. Aussi pour apprendre à donner un peu plus de moi-même, et montrer que je ne suis pas seulement l’acteur porno.

Lire cela :   Pablo Alborán, Paloma Faith et Sia, protagonistes des sorties musicales de la semaine

B. Avez-vous fixé une date d’expiration dans le monde du porno ?

AK. J’ai fixé une date d’expiration mais je partirai quand j’aurai quelque chose, je veux entrer dans le monde de l’art depuis longtemps, j’ai fait une chaîne YouTube, de la musique… et j’aimerais être dans le monde du porno trois ou quatre ans maximum, mais aussi d’avoir réalisé quelque chose sur lequel je peux continuer à travailler en tant qu’artiste. Je ne sais pas comment vous dire s’ils me demandent de travailler sur quelque chose à la télé, une section ou quelque chose comme ça, par exemple.

B. Quelque chose de bien et quelque chose de moins bien dans votre travail dans le porno.

AK. Ce qui est bien, c’est que tu voyages beaucoup et que tu rencontres beaucoup de gens, et que pour beaucoup de gens qui te suivent, tu es une icône sexuelle. Quelque chose de mauvais, c’est que j’ai rencontré des gens très envieux, compétitifs et jaloux… mais à la fin ces gens finissent par tomber.

allen king je ne suis pas si mal 2019Allen King en couverture de son single “I’m not that bad” (2019)

B. Avez-vous des mythes érotiques ?

AK. Oui, j’adore Maluma et Bad Bunny.

B. Si tu ne t’étais pas embarqué dans le monde du porno aujourd’hui tu serais…

AK. Mon vrai rêve, mais c’est impossible depuis que je suis petite, aurait été d’être mannequin, top model, mais je suis de très petite taille et c’est quelque chose que je n’aurais pas pu être. Peut-être aussi travailler dans une rubrique de télévision mais c’est marrant, comme un journaliste qui va mordre des célébrités comme dans ‘Voici une tomate’ ou ‘Sauve-moi’, j’aurais aimé faire quelque chose comme ça, oui.

B. Imaginez choisir entre ‘GH VIP 2019’ ou ‘Survivors 2020’.

AK. Je pense que ce serait pire mais ça pourrait ressortir davantage dans ‘Survivors’. Je suis jeune, je pense avoir des aptitudes physiques et je pourrais gagner pas mal d’épreuves. J’aurais aussi un pire moment au déjeuner, etc., mais je pense que je prendrais vraiment ‘Survivors’, ça se démarquerait davantage de moi et je jouerais mieux. Je crois aussi que les gens me connaîtraient en tant que personne et seraient surpris par moi, ils m’aimeraient et me détesteraient parce que je suis très sincère et je ne garde rien pour moi, mais ensuite j’ai des moments très drôles et j’ai beaucoup de caractère, beaucoup de caractère, mais je suis la personne typique qui si je ne fais rien, je ne fais rien, mais sinon… je suis un Scorpion ! Je ne sais pas, je n’attaquerais pas mais peut-être que je me mettrais facilement en colère.

Lire cela :   Taylor Swift, Bruno Mars et Luis Fonsi parmi les lauréats des Billboard Music Awards 2018

B. Et si vous deviez choisir un VIP pour entrer dans ‘GH Duo 2020’ ?

AK. J’adorerais entrer avec ‘La Péloponie’, elle n’arrête pas et c’est une très bonne amie à moi. Elle me ressemble beaucoup, elle est encore moins silencieuse que moi, nous nous entendons bien et beaucoup de choses qu’elle pense sont pensées par moi. Aussi avec Kika Lorace, qui a été une découverte pour moi surtout parce que c’est elle qui m’a fait entrer dans le monde de la musique… Je l’ai rencontrée lors d’un concert et on s’est super bien entendu, elle allait faire un émission porno et elle allait chanter ses chansons. Je voulais vraiment faire une chanson, c’était quelque chose que j’avais en tête et j’en avais envie… en fait je ne pensais pas que j’allais autant l’aimer et j’allais continuer à faire des chansons, on a réussi ça tombe bien… c’est avec la personne avec qui je m’entends le plus dans le monde de l’art, c’est super transparent et merveilleux. En fait, mes meilleurs concerts ont été avec elle et elle m’a donné beaucoup de conseils, car au début j’avais honte de monter sur scène et de chanter une chanson. Avec le porno c’est comme si j’étais très sûr, et en fait je n’ai pas du tout honte de monter sur scène car je me sens très sûr de moi… mais c’est vrai qu’au début, la première fois que je montais sur scène avec Kika, j’étais super nerveuse, plus que la première fois que je suis montée sur scène pour faire du porno, car c’est vrai que je ne danse pas très bien… et j’étais gênée, mais elle m’a donné beaucoup de conseils et petit à petit je me suis amélioré.

Allen King je ferais mieux de rester seulAllen King sur la couverture de son single “Je ferais mieux de rester” (2019)

B. L’état idéal est-il pour vous seul ou avec un partenaire ?

AK. Je suis très clair et j’espère finir seul (rires), en dehors de la vie que j’ai, je ne suis pas en mesure d’avoir un partenaire, je voyage constamment… ce qui est bien dans mon métier, c’est qu’on se rencontre beaucoup de gens, et je me suis rendu compte que les couples Ils mentent beaucoup et je suis une personne très sincère qui est plus touchée par les mensonges des gens que les autres, et depuis je ne vois pas que j’ai trouvé un garçon totalement sincère comme moi. .. Je préfère être célibataire. Je suis aussi très indépendant et je n’aime pas qu’on me dise quoi faire. J’aime aussi être seul, je ne suis pas un gars qui a besoin de quelqu’un.

Lire cela :   Omar Montes : "Avec 'Magia', je me suis senti libre. J'aime composer en fonction de la réalité, capturer des expériences"

B. Quelque chose que les gens pensent de vous et qui n’est pas vrai.

AK. Que je suis stupide, très prétentieux… c’est vrai que je suis ‘cool’ mais je pense aussi que je suis assez humain et sympa quand on me connaît. Je me fais connaître de peu de personnes mais par exemple être dans une maison, avec des amis d’amis… les gens sont surpris de moi pour de bon.

B. Quelque chose que vous aimez chez vous et quelque chose que vous voulez changer.

AK. Ce que j’aime le plus chez moi, c’est que je suis super sincère et que je ne me tais sur rien, pour beaucoup de choses qui me sont arrivées, j’ai commencé à détester les mensonges, mais même pour les bêtises, je me fâche, je déteste les mensonges. Quelque chose que je n’aime pas chez moi et que je veux changer, c’est que peut-être que parfois je n’ai pas beaucoup de tact dans certaines choses, je les dis en y pensant… mais ça ne me touche qu’avec mes amis ou ma famille. Avec certains conseils que je donne à mes amis, il y a des moments où ils sont très durs, très réels et c’est comme si je n’avais pas de tact… les gens ont tendance à être plus doux quand il s’agit de donner des conseils et je leur dis comme je pense. et j’aimerais changer cela, parce que parfois ils se fâchent, mais ils me connaissent et ils savent que je ne le fais pas de la mauvaise façon.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :