5 poèmes inspirants qui vous emporteront au-delà de vos soucis ! Un remède puissant pour les temps difficiles. Cliquez maintenant et laissez-vous envahir par leur beauté !




5 poèmes à lire quand tout va mal

5 poèmes à lire quand tout va mal

Introduction

Au même titre que la musique, la poésie peut aider à comprendre la douleur et à calmer la souffrance. Découvrez cinq poèmes à lire quand tout va mal. De nombreuses études scientifiques ont prouvé que la musique a un effet incroyable sur la douleur. Elle aide à la canaliser et à apaiser les sens. Dans ce même sens, la poésie peut servir de refuge émotionnel et offrir un moyen d’exprimer et de comprendre la douleur et le deuil. Elle a le pouvoir de toucher nos sens ainsi que nos pensées les plus profondes. Qu’importe le moment que vous traversez, un bon poème peut vous offrir des perspectives positives, du réconfort et de l’inspiration. Alors, lorsque tout semble aller mal, voici cinq poèmes à lire et à relire.

À L, de Victor Hugo : quand votre espérance est déçue

Il s’agit d’un poème de trois sixains rédigé le 2 juin 1839 et publié dans le recueil Les Rayons et les Ombres en 1840. Voici un poème poignant que l’on peut lire comme une méditation sur la nature éphémère de l’espérance et de la vie.

Dans ce court poème, Victor Hugo s’adresse à un enfant, sans doute à sa fille Léopoldine, en référence au titre du poème : À L(éopoldine). Ce poème, qui agit comme une prophétie (ladite fille meurt noyée 4 ans après) explore la fragilité de la vie humaine et la futilité de certaines aspirations. Le prophète montre ici que dès l’on naît, on est assez vieux pour mourir et la fin de notre existence ne dépend pas de nous. Ce poème peut sans aucun doute aider à réfléchir sur la nature de l’espérance et à faire face aux défis de la vie.

  • Toute espérance, enfant, est un roseau.
  • Dieu dans ses mains tient nos jours, ma colombe.
  • Il les dévide à son fatal fuseau,
  • Puis le fil casse et notre joie en tombe ;
  • Car dans tout berceau
  • Il germe une tombe.
Lire cela :   La broderie de diamant : l'art captivant qui réveille votre créativité !

Demain dès l’aube, de Victor Hugo : dans un moment de deuil

Texte très célèbre de Victor Hugo, Demain dès l’aube a été publié en 1856 dans le recueil Les Contemplations. C’est un poème de trois quatrains qui ne porte d’habitude aucun titre. Ce qu’on lui donne n’est en fait que les trois premiers mots du premier vers. Il s’agit d’un texte magnifique, poignant et très émouvant qui évoque le deuil et la perte d’un être cher. Celui dont il s’agit ici est Léopoldine, la fille du poète, décédée en 1843. Dans ce texte, l’écrivain romantique évoque son chagrin et sa douleur alors qu’il visite la tombe de sa fille. Les mots profonds de l’auteur et la description de la nature triste peuvent vous aider à exprimer les sentiments qui vous animent pendant que vous avez perdu quelqu’un que vous aimez. Lire ce poème peut aussi vous aider à extérioriser les émotions qui sourdent en vous. Courage !

  • Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,
  • Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends.
  • J’irai par la forêt, j’irai par la montagne.
  • Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.
  • Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
  • Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
  • Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
  • Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.
  • Je ne regarderai ni l’or du soir qui tombe,
  • Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
  • Et quand j’arriverai, je mettrai sur ta tombe
  • Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.
Lire cela :   Découvrez le secret en 60 secondes pour résoudre cette énigme extraordinaire !

La mort du loup, d’Alfred de Vigny : quand le monde et les humains vous désolent

La mort du loup est un apologue en alexandrins publié initialement en 1843 dans une revue. Ce n’est que plus tard que le poème a été remanié et publié dans le recueil Les Destinées, en 1864. Il s’agit d’une réflexion sur la violence, l’existence et la mort. Sa finalité semble rejoindre la fin du poème prémonitoire À.L de Victor Hugo. Dans cet apologue, le poète romantique raconte comment la traque d’un loup l’a aidé à comprendre l’existence.

Devant le courage de l’animal qui s’est battu jusqu’au dernier soupir, le chasseur a compris que la cruauté et la mort font intégralement partie de la vie et qu’il faut l’accepter. La vie peut être jonchée de péripéties, mais ce sont elles qui définissent l’existence. Pour lui, face à ces tours de l’existence, il est toujours mieux de tout accepter et d’aller de l’avant comme l’on peut.

  • Que j’ai honte de nous, débiles que nous sommes !
  • Comment on doit quitter la vie et tous ses maux,
  • C’est vous qui le savez, sublimes animaux !

Fais énergiquement ta longue et lourde tâche

Dans la voie où le Sort a voulu t’appeler,

Puis après, comme moi, souffre et meurs sans parler.

L’isolement, d’Alphonse de Lamartine : quand vous subissez un chagrin d’amour

Même si vous n’avez jamais lu ce poème, il est possible que vous ayez entendu ou lu la citation « un seul être vous manque, et tout est dépeuplé ». C’est de ce poème de treize quatrains qu’est tirée ladite phrase très populaire. L’isolement est un poème paru dans Méditations Poétiques en 1820. L’auteur l’a composé en s’inspirant de son propre chagrin, à la suite de la mort de son amante, Julie César, par une tuberculose en 1817.

Lire cela :   La révélation étonnante qui révèle si vous êtes généreux ou individualiste - un titre qui intrigue et fascine pour obtenir plus de clics.

Dans cette élégie, le poète exprime ses sentiments mélancoliques et ses

Alexandre Potins de stars

Laisser un commentaire