Les requins les plus dangereux pour l’homme

10 Requins TERRIFIANTS : Les Prédateurs les plus redoutables du Monde !


Les requins les plus dangereux pour l’homme

Les statistiques sur les attaques de requins

Les requins tuent environ 5 personnes par an en moyenne. Mais ce ne sont pas toutes les espèces de requin qui sont dangereuses pour l’homme. Ces décès sont attribués à quelques espèces particulièrement meurtrières. Aujourd’hui, on assiste en moyenne à 35 attaques de requin portées sur un humain chaque année. Notons que la plus ancienne attaque de requin ayant été répertoriée remonte à environ 1300 avant Jésus-Christ. C’est en tout cas ce qu’a révélé le squelette d’un homme retrouvé au Japon, qui portait des traces d’une attaque. Les chercheurs pensent qu’il avait été mordu par un requin-tigre ou un requin blanc.

Les 10 requins les plus dangereux au monde

Se basant sur les statistiques mondiales confirmées pour la période entre 1990 à 2005, l’ISAF (International Shark Attack File) a proposé une liste des 10 requins les plus dangereux au monde :

  1. Le requin de récif – Carcharhinus perezi

    Le requin de récif est un requin de l’Atlantique ouest. Il peut atteindre jusqu’à 3 m de long. C’est un prédateur agile et rapide. Il chasse essentiellement des poissons osseux et des céphalopodes. Particulièrement agressif, il domine la plupart des autres espèces de requins qui vivent dans les récifs, même les plus gros que lui. Ils sont plus sociaux que territoriaux. Le jour, ils forment des groupes de 5 à 20 individus rôdant près des récifs coralliens. Mais lorsque le soleil se couche, ils se séparent et se mettent à chasser.

    Ces animaux sont a priori inoffensifs pour les humains. Mais il est arrivé des cas exceptionnels qui appellent à la prudence. Le fait est qu’ils peuvent parfois être curieux et s’approcher des plongeurs. Toutefois, ces approches sont généralement exploratoires et non agressives. Certaines situations peuvent augmenter le risque d’interaction avec les requins de récif. Citons notamment la pêche à la ligne, la pêche sous-marine et la manipulation de poissons blessés. Dans ces circonstances, le prédateur pourrait être attiré par l’odeur du poisson ou confondre un plongeur en activité avec une proie potentielle.

  2. Le requin citron – Negaprion brevirostris

    Ce nom vient de sa couleur légèrement jaunâtre. Le requin-citron peut atteindre 3,40 m de long et peser jusqu’à 180 kg. Ce sont des prédateurs opportunistes qui se nourrissent principalement de poissons, de raies, de calmars et d’autres proies marines. Ils chassent activement leurs proies en solo. Néanmoins, ce requin est souvent accompagné par quelques petits poissons qui se collent sur lui.

    Cette espèce domine la région subtropicale des côtes atlantiques et pacifiques du Nord et du Sud américain. On peut également la trouver dans les îles du Pacifique et sur la côte ouest de l’Afrique. Même si l’humain ne figure pas parmi ses proies préférées, sa taille la rend dangereuse et imprévisible. D’ailleurs, cette espèce a été impliquée dans plusieurs attaques sur l’homme.

  3. Le requin bleu – Prionace glauca

    Le requin bleu adore les océans tempérés. Il a une forme très effilée et se distingue par la couleur bleue de la partie supérieure de son corps. Sa taille maximale est d’environ 4 m. Cette espèce est assez spéciale, car avant l’accouplement, le mâle mord la femelle. La femelle est donc pourvue d’une peau trois fois plus épaisse. Les requins bleus peuvent s’approcher des côtes, en particulier lorsqu’ils suivent les migrations de leurs proies, telles que les bancs de poissons. Ils rodent souvent près des zones côtières lorsqu’ils chassent.

    Bien que rarement, le requin bleu peut attaquer l’homme. La plupart des incidents se sont produits près de petits bateaux. Le fait est que certains d’entre eux, notamment les plus jeunes, s’aventurent parfois près du rivage. Au total, treize attaques ont été répertoriées (de 1580 à 2012). Quatre se sont soldées par un décès.

  4. Le requin bordé – Carcharhinus limbatus

    Il porte ce nom en raison de la bande noire caractéristique sur les bords de ses nageoires dorsales. Il a généralement un dos gris à gris brun et un ventre blanc. Les individus adultes de cette espèce peuvent atteindre une taille maximale d‘environ 2,5 à 3 m. Rapides et énergiques, les requins bordés sont d’excellents chasseurs de poissons. Ils sont capables de sauter hors de l’eau pour attaquer des bancs de petits poissons.

    Ce requin aime bien les eaux tropicales et tempérées chaudes des océans atlantique, indien et pacifique. S’il est normalement méfiant envers l’homme, il peut devenir agressif en présence de nourriture. En effet, dans

    Alexandre Potins de stars

Laisser un commentaire